AG du RPG : l’augmentation du prix du carburant et l’installation des élus locaux au centre des débats !

ACTUALITE 0

Tenue à son siège à l’aéroport, l’Assemblée générale du RPG de ce samedi 04 Août 2018 a été présidée par François Bangoura, membre du bureau politique national du parti. Au menu du jour, l’augmentation du prix du carburant et l’installation des conseils communaux étaient au centre des débats.

Au cours de l’Assemblée de ce samedi, monsieur Sory Sow membre du bureau politique national a fait une sortie fracassante sur les multiples manifestations qu’a connue la Guinée ces derniers temps, suite à l’augmentation du prix des produits pétroliers. Comme soutenu récemment par la CONASOC, Sory Sow affirme bien que le pouvoir est toujours prêt pour toute négociation mais les manifestations non. Pour lui seul le pouvoir doit décider pour le pays. «Il appartient à l’Etat de décider dans un pays. Ce n’est donc ni les syndicats, ni les forces sociales de décider pour la Guinée, c’est au gouvernement de la République de décider. Les mesures d’accompagnements peuvent être négociées» Déclare ce membre du bureau politique du parti en ajoutant que le président de la République Prof Alpha Condé veut le développement de la Guinée. Pour lui, avoir ce bonheur c’est seulement dans la paix sociale et la sérénité dans le pays.

Poursuivant sa communication, Sory Sow insiste également sur le respect de l’autorité de l’Etat qui pour lui sans laquelle tous se verra périr. «Que ce soit les syndicats, que ce soit les forces sociales et l’opposition, la Guinée ne veut plus de manifestations de rues. La Guinée veut le respect de la liberté, de la constitution, de la démocratie mais, la Guinée veut aussi le respect de l’autorité de l’Etat. Sans l’autorité de l’Etat il n’y a pas d’Etat et sans l’Etat nous allons tous périr.» Mentionne t-il avant d’inviter tout contestataire de privilégier la négociation pour laisser les pauvres citoyens de travailler librement.

Sur l’installation des conseils communaux, le RPG parle désormais d’un retard dans le processus d’installation qui perdure depuis longtemps, dans les communes où il n’y a pas de contestation. Une délégation serait déjà en cour pour participer à l’installation des élus du parti.


Adama Bah pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top