Journée internationale de la jeunesse : Sidya Touré propose des solutions au problème de chômage chez les jeunes

ACTUALITE 0

Le leader de l'UFR, Monsieur Sidya Touré a conféré avec les jeunes de son parti à l'occasion de la journée internationale de la jeunesse à sa résidence à la minière.

A l’occasion de la journée internationale de la jeunesse célébrée ce dimanche 12 août 2018, à travers le monde, les jeunes du parti de l’Union des Forces Républicaines, « UFR », ont sollicité un entretien avec le leader de cette formation politique, Sidya Touré. Et ce, pour échanger sur le rôle qu’incombe la jeunesse dans le développement de la Guinée.

Devant une centaine de jeunes réunis à sa résidence privée, sise à la minière, Sidya Touré a expliqué aux jeunes la voie à suivre pour parvenir à un emploi décent. «Ça été l’occasion de discuter du rôle de la jeunesse dans le processus non seulement de développement, mais également de la conquête du pouvoir dans notre pays. Je leur ai expliqué que tout le monde avait été jeune avant, mais que c’était pas une étape perpétuelle. Pendant que tu es jeune, toi aussi tu dois mener ton combat. Ce combat là commence par le fait que tu t’assures que les institutions de la république qui sont en places vont défendre tes intérêts par leur capacité à mieux gérer le pays. Parce que ce n’est que par cette voie là que toi tu peux assouvir tes besoins notamment d’emploi, parce que c’est un problème permanent qui revient. L’emploi n’est pas uniquement jeune, mais il est bon que les jeunes se procurent que les conditions seront mises en place pour que tous trouvent un emploi», a-t-il conseillé le haut représentant du chef de l’État, tout en mettant un accent particulier sur la formation qui est un facteur indispensable pour un développement durable.

«La formation c’est une nécessité, la formation initiale, c’est plutôt l’éducation. L’éducation commence à la base. Tout le système de développement que nous pouvons mettre en place dans un pays passe par là, sans l’éducation vous n’avez aucune chance. Tous les pays, les dragons asiatiques dont on parle, les pays de l’Est qui ont quitté l’Union soviétique, pourquoi ils ont pu aller aussi rapidement? C’est parce que le système éducatif dans ces pays là était extrêmement performant », insiste-t-il.

L’ancien premier ministre a conseillé aux jeunes d’investir dans l’agriculture, car selon lui, rien n’est possible sans le nourriture. «Quand on ne mange pas, on ne peut prétendre à rien. L’homme qui a faim ne pense pas à autre chose que de se nourrir. Donc nourrissons déjà les guinéens», affirme le président de l’UFR.

Il faut signaler que cette journée mondiale intervient à un moment où la jeunesse guinéenne reste confrontée à un manque criard d’emploi dans le pays, ce qui poussent certains jeunes à opter pour la migratoire irrégulière pour rejoindre l’Europe via la méditerranée avec des risques.


Daouda Camara pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top