MATD : la rencontre des autorités administratives frontalières de la République de Côte d'Ivoire et de la République de Guinée à Man !

ACTUALITE 0

Tenue à Man, République de Côte d'Ivoire du 26 au 29 août 2018 à l'hôtel les cascades, la rencontre des autorités administratives frontalières de la République de Côte d'Ivoire et de la République de Guinée.
Depuis toujours, la Guinée et la côte d'Ivoire entretiennent des relations séculaires d'amitié et de coopération, basées sur les liens de fraternité et de solidarité qui unissent les deux peuples. Cette coopération axée sincèrement au partage d'une frontière terrestre Commune de long de 610 km, qui constitue la ligne de contact des circonscriptions administratives frontalières des deux pays.
Il est important de rappeler que depuis le 20 décembre 1996 à Abidjan, les deux pays ont signé un accord cadre de 7 articles relatif à la matérialisation des frontières, et conformément à la feuille de route établie lors de la rencontre sous régionale de la planification, tenue à Abidjan en décembre 2017, avec l'appui de GIZ, il a été convenu de relancer le processus de matérialisation de la frontière commune Guinée-côte d'Ivoire.

Grâce à la volonté politique unanime des deux Chefs d'État, leurs Excellences le Professeur Alpha Condé et frère et ami Docteur Alassane Dramane Ouattara, les cadres techniques et autorités administratives frontalières des deux pays se retrouvent à table pour des échanges autour des questions de frontières pour une paix durable entre les deux peuples frontièrs.
La mission gouvernementale Guinéenne conduite par Monsieur Moustapha Kobélé KEITA, conseiller juridique du ministère de l'administration du territoire et de la décentralisation accompagné par une forte délégation composée des hauts cadres du MATD et des départements sectoriels notamment, le ministère des Affaires étrangères et des guinéens de l'étranger, le ministère de la coopération internationale ainsi que les administrateurs territoriaux (préfets, sous-préfets et les secrétaires généraux des communes.
Dans l'ordre d'intervention, il revenu au maire de la ville de Man d'exprimer ses sentiments de satisfaction et souhait de bienvenue à la délégation Guinéenne.
Le représentant de la GIZ, monsieur TAPILI s'est exprimé en ses termes :" j'adresse mes sincères remerciements et félicitations aux deux pays pour leurs engagements dans une démarche de gestion concertée et pacifique de leur frontière commune. Cette rencontre revêt une importance capitale car, elle matérialise la volonté politique des États ivoirien et guinéen de renforcer la gestion concertée de leur frontière commune et s'inscrit par ailleurs dans le cadre de la mise en œuvre du projet d'appui au programme frontière de l'Union Africaine. Ce projet qui est en sa troisième phase est financé par le ministère fédéral Allemand des Affaires étrangères et mise en œuvre par la GIZ". Il poursuit son intervention" le programme frontière de l'UA, bâti sur le principe de l'intingibilite des frontières héritées de la colonisation, telle que consacrée par la charte de l'UA et l'acte constitutif de l'UA se décline en trois composantes à savoir, délimitation et la démarcation des frontières ; la coopération transfrontalière et le renforcement des capacités des acteurs. À ce titre, il vise à transformer les frontières africaines, des zones potentiellement conflictuelles en passerelles entre Etat.

Quand au projet GIZ d'appui au programme frontière de l'UA, je vous assure qu'il ne ménagera aucun effort pour contribuer et à soutenir les Etats Ivoiriens et Guinéen dans leurs efforts de gestion concertée et pacifique de leur frontière commune. Le souhait de la GIZ est, que soit institutionnalisée entre les deux pays en vue de servir le cadre d'échanges sur les questions de frontières entre eux".
Monsieur Moustapha Kobélé KEITA, représentant du ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation s'est exprimé au nom de son hiérarchie en ces termes " je remercie les autorités Ivoiriennes pour l'organisation de cette grande rencontre entre les autorités administratives frontalières de la Guinée et de la Côte d'Ivoire en vue de situer de la dominance des litiges et conflits qui opposent souvent nos populations frontières.

Nous voudrions que cette présente rencontre soit l'objet d'une volonté manifeste des deux autorités de procéder à une grande gestion concertée et conjointe des questions liées à la prévention des conflits, à matérialisation des frontières Communes et au renforcement de la coopération transfrontalière pour une cohabitation pacifique de nos populations voisines. Elle constitue aussi pour nous, un acte de témoignages concrets de la fraternité et l'amitié qui ont toujours caractérisé les populations entre nos deux Etats. Deux populations de deux pays qui partagent les mêmes Frontières, partagent également les mêmes coutumes, mêmes mœurs et mêmes intérêts sociaux-économiques".

Il poursuit en ces termes" nous sommes convaincus que les cadres des deux délégations présentent dans cette salle mettrons tout en œuvre pour aboutir à des résultats très concluants.
Nous remercions la coopération Allemande à travers la GIZ pour le soutien matériel et financier dans le cadre de la mise œuvre des activités conjointes des frontières de l'UA et particulièrement pour la tenue de cette rencontre désormais historique dans la coutumière ville touristique et hospitalière Man.

Nos sincères remerciements vont également aux autorités ivoiriennes, à travers elles, la délégation gouvernementale Guinéenne n'est pas (boyorodjan)".
Le Directeur de cabinet adjoint du ministre de l'intérieur et de la sécurité, monsieur Luc a tout d'abord souhaiter la bienvenue à la délégation Guinéenne au de son ministre et a rassuré de toute disposition prise par les autorités ivoiriennes "Alou Nani Alou Baralé".

Service de communication MATD.

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top