Affaire PAC: la Directrice générale et son adjointe se rejettent la responsabilité !

ACTUALITE 0

Les choses pourraient s’accélérer pour les deux premières autorités de la direction du port autonome de Conakry. C’est du moins la nouvelle réclamation des travailleurs du grand port de Conakry pour, disent-ils, «haute trahison ».

En effet, il y a vingt-quatre heures, Hawa Keïta, la Directrice Générale et Aïssata Aribot, la Directrice Générale Adjointe se sont donnée en spectacle en tentant de se dédouaner du contrat qu’elles ont signé sur instruction de la présidence de la République avec la société turque Albayrak pour une durée de 25 ans. Pourtant, à en croire les travailleurs les deux directrices s’étaient engagées à ne jamais signer ce contrat. « Faux » rétorque la Directrice générale qui a juré sur le palpitant de n’avoir jamais promis cela aux travailleurs. La confiance a foutu le camp, peut-on dire.

Le refus d’assumer jusqu’au bout et cette réclamation des travailleurs risque d’accélérer leur départ de la direction générale du PAC d’autant que le président (en séjour en Chine) pourrait les sacrifier pour éventuellement obtenir une trêve avec la grogne qui paralyse le port autonome de Conakry, véritable source de recettes de l’Etat.


SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top