Dr Saliou Bella Diallo à propos des accords de crédits avec la Chine: « Ça, c’est du jamais vu...! »

ACTUALITE 0

Le président Alpha Condé vient de signer avec ses partenaires chinois deux accords de crédits d’un montant total de cinq cent quatre-vingt-dix-huit millions de dollars américains. Ce financement s’intéresse particulièrement à la reconstruction de la route Nationale Coyah-Mamou-Dabola et de la voirie urbaine de Conakry. Interrogé par un journaliste de notre rédaction ce mercredi 12 septembre 2018 sur ce sujet, le porte-parole de la mouvance présidentielle s’en réjouit et estime que c’est du jamais vu.



Comme annoncé, le président Alpha Condé a procédé à la signature de plusieurs accords de crédits lors de sa dernière visite en chine. Le premier, c’était en présence du ministre des finances. Il s’intéresse particulièrement à la gestion de l’énergie renouvelable en Guinée. Ce qui va accompagner le chantier du barrage de Souapiti, rappel tout d’abord le leader du parti Afia, Dr Saliou Bella Diallo.

«Il vient à travers le ministre des finances d’obtenir un milliard pour le financement du barrage de Souapiti qui doit fournir près de 500 MW. Et ça c’est du jamais vu », avance-t-il.



L’autre signature, parle de deux accords de crédit d’un montant total de cinq cent quatre-vingt-dix-huit (598) millions de dollars américains avec un consortium de banques chinoises. Ce financement s’intéresse également à la reconstruction de la route Nationale Coyah-Mamou-Dabola et de la voirie urbaine de Conakry. Le porte-parole de la mouvance, avance.

«Ca fait partir des 20 et quelques milliards de dollars que la chine a mis à la disposition de la Guinée dont cinq milliards sont décaissables maintenant (…) Le président a mobilisé près 50 milliards de dollars pour démarrer le développement économique et social de la Guinée», enchaine M. Diallo.



Pour Dr Saliou Bella Diallo, les multiples sorties d’Alpha Condé ont été récompensées par les partenaires au développement.

«Et il veut sortir la Guinée de l’état dans lequel il l’a trouvé. Puisqu’il a réussi à sortir la Guinée du trou, à l’engager dans la croissance, à vaincre la souffrance, Ebola et à redémarrer cette croissance qu’il pense maintenir à 2 chiffres à venir et c’est un soulagement», vente-t-il.



Concernant les 100 jours du premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana à la tête de la primature, l’ancien ministre de l’enseignement technique trouve que le chef du gouvernement est sur la bonne lancée. Une analyse que beaucoup de leaders d’opinion balayent d’un revers de la main.


Adama Bah pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top