Début d’installation des bureaux des mairies : « C’est le désordre… » déplore Cellou Dalein Diallo

ACTUALITE 0

Depuis ce vendredi 5 octobre, l’installation des conseillers communaux élus en février dernier, est plus que d’actualité. Le président de l’UFDG, en assemblée générale de son parti, ne s’est pas manqué sur le sujet. Cellou Dalein Diallo, a réitéré ses réserves, ce samedi, sur la transparence de cette installation qui a même commencé dans certaines localités du pays.

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a ténu sa traditionnelle assemblée générale, ce samedi 6 octobre à son siège, à la Minière.

Le président dudit parti a d’abord flétri le report de la mise en place de ces conseillers communaux.

« Hier (vendredi), à Koba, ils ont appelé les élus à 5h pour leur dire que c’est demain matin l’installation. Ici à Conakry, on a attendu, c’est seulement tard, avant-hier qu’ils sont arrivés pour dire qu’on allait les installer aujourd’hui. Et tardivement, un communiqué est diffusé pour dire que c’est reporté. Aujourd’hui, personne ne sait quand est-ce qu’on installe par commune. Le RPG a montré encore sa mauvaise foi », lance Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le chef de file de l’opposition guinéenne, est persuadé que cette installation se fait dans un désordre total. Tout en fustigeant ‘’le manque de transparence’’ dans cet exercice.

« Nous nous attendions à ce qu’ils (conseillers) soient installés dans la transparence, parce que ces élus ont droit à l’information. Alors, quand est-ce on installe les élus de chaque commune ? Ceci devait faire l’objet d’une circulaire du ministère de l’administration du territoire, d’une information diffusée au niveau du comité de suivi. On est en train d’installer sélectivement les exécutifs des conseils sans informer de manière transparente et légale ceux qui sont concernés. Or, ils ont droit à l’information. La loi dit qu’au minimum, trois jours avant, on doit le savoir », a rappelé ce député à l’Assemblée nationale.

Au regard de cette situation, Cellou Dalein Diallo jure qu’Alpha Condé ne peut gouverner que par le désordre. « Aujourd’hui, on installe les commis à Koba, à Boffa. On n’installe pas à Dixinn, Mamou, N’Zérékoré… Il le fait comme il veut et quand il veut. C’est le désordre dans cette opération d’installation des conseillers communaux », regrette le président de l’UFDG.


Daouda Camara pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top