Grève des enseignants du Pré-universitaire : Et si les enseignants désavouaient Soumah ?

ACTUALITE 0

Le Système Educatif guinéen va mal et très mal signent et persistent certains observateurs. La rentrée scolaire qui était prévue depuis le 03 octobre 2018, sera-t-elle effective ce lundi 08 octobre ? C’est du moins le doute qui plane dans la cité. A l’appel du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) pour une grève générale et illimitée à compter de ce lundi, les enseignants vont-ils désavouer leur général, Aboubacar Soumah ? En tout cas, rien n’est sûr pour l’heure.

Des informations qui fuitent, annoncent que de nombreux enseignants souhaitent régulariser leurs situation auprès des différents services du Ministère de l’Education Nationale. Ce qui sous-entend, que certains enseignants ne sont prêts à perdre leur salaire durant ce mois de grève.

Un rapport publié par le Gouvernement guinéen, annonce que plus de 11.000 enseignants n'avaient pas été recensés. Certains enseignants immatriculés à la Fonction Publique boudent les établissements d’enseignement publics au profit du secteur privé.

Tout comme le fichier de l’armée, celui de l’éducation connaitra également cette grande réforme jure le Gouvernement Guinéen.

C’est donc dire, que le bras de fer qui oppose le Gouvernement à son partenaire du Slecg risque d’être rude. Samedi dernier, Aboubacar Soumah et ses camarades ont promis une bataille sans merci.
Jusqu’où iront les enseignants ?


Attendons de voir !


SOW Telico pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top