Enquête sur l’attaque de Chef de file de l’opposition: Cellou Dalein Diallo entendu par la brigade de recherche de Kipé

ACTUALITE 0

Après avoir subi une attaque sur son véhicule de commandement lors d’une marche interdite de l’opposition républicaine à Conakry, Cellou Dalein Diallo a été entendu, mardi 06 novembre 2018 par la brigade de recherche de kipé, commune de Ratoma.

Accompagné par les avocats Maitre Salifou Béavogui et Maitre Alseny Aissata Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne a été auditionné par un pool d’enquêteurs pour qu’il donne sa part de vérité dans cette affaire.

« J’ai été entendu par les enquêteurs de la brigade de recherche de la gendarmerie de kipé dans l’affaire de l’attaque de mon véhicule. Durant mon audition, j’ai dit ma part de vérité dans cette affaire. Ils m’ont posé assez de questions et j’ai donné la réponse à toutes leurs préoccupations. Maintenant la balle se trouve dans leur camp. » a déclaré à la presse au sortir de cette audition qui aura duré 4 heures d’horloge.

Toutefois, le président de l’union des forces démocratiques de Guinée a émis de doute sur l’impartialité de la justice de son pays.

« J’ai pas du tout confiance en la justice guinéenne. Puisque depuis l’arrivée de Monsieur Alpha Condé au pouvoir en Guinée, plus de 98 de nos militants ont été tués par balles dans nos différentes manifestations politiques à Conakry. Et jusqu’à présent, la justice guinéenne est incapable d’identifier les véritables coupables de ses tueries et les traduire en justice. Ce n’est pas sur l’attaque de ma voiture que la justice va montrer ses griffes. Je n’ai plus confiance en la justice guinéenne. Je reste pessimiste. » a-t-il ajouté.

Au nom des avocats du principal opposant du régime en place, Maître Sali fou Béavogui a promis de poursuivre cette affaire jusqu’à la manifestation de la vérité.

« On est engagé à jamais pour qu’on puisse connaitre réellement les véritables coupables de l’attaque de véhicules de commandement de notre client. Car ils ont tenté de l’éliminer, mais en vain. Donc, on va se battre pour que les auteurs de cet acte ignoble soient identifiés et trimballés en justice. » s’est engagé Maitre Salifou Béavogui.


SOW Telico pour Factuguinee.com

Enquête sur l’attaque de Chef de file de l’opposition: Cellou Dalein Diallo entendu par la brigade de recherche de Kipé


Après avoir subi une attaque sur son véhicule de commandement lors d’une marche interdite de l’opposition républicaine à Conakry, Cellou Dalein Diallo a été entendu, mardi 06 novembre 2018 par la brigade de recherche de kipé, commune de Ratoma.

Accompagné par les avocats Maitre Salifou Béavogui et Maitre Alseny Aissata Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne a été auditionné par un pool d’enquêteurs pour qu’il donne sa part de vérité dans cette affaire.

« J’ai été entendu par les enquêteurs de la brigade de recherche de la gendarmerie de kipé dans l’affaire de l’attaque de mon véhicule. Durant mon audition, j’ai dit ma part de vérité dans cette affaire. Ils m’ont posé assez de questions et j’ai donné la réponse à toutes leurs préoccupations. Maintenant la balle se trouve dans leur camp. » a déclaré à la presse au sortir de cette audition qui aura duré 4 heures d’horloge.

Toutefois, le président de l’union des forces démocratiques de Guinée a émis de doute sur l’impartialité de la justice de son pays.

« J’ai pas du tout confiance en la justice guinéenne. Puisque depuis l’arrivée de Monsieur Alpha Condé au pouvoir en Guinée, plus de 98 de nos militants ont été tués par balles dans nos différentes manifestations politiques à Conakry. Et jusqu’à présent, la justice guinéenne est incapable d’identifier les véritables coupables de ses tueries et les traduire en justice. Ce n’est pas sur l’attaque de ma voiture que la justice va montrer ses griffes. Je n’ai plus confiance en la justice guinéenne. Je reste pessimiste. » a-t-il ajouté.

Au nom des avocats du principal opposant du régime en place, Maître Sali fou Béavogui a promis de poursuivre cette affaire jusqu’à la manifestation de la vérité.

« On est engagé à jamais pour qu’on puisse connaitre réellement les véritables coupables de l’attaque de véhicules de commandement de notre client. Car ils ont tenté de l’éliminer, mais en vain. Donc, on va se battre pour que les auteurs de cet acte ignoble soient identifiés et trimballés en justice. » s’est engagé Maitre Salifou Béavogui.


SOW Telico pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top