Crise dans l’éducation en Guinée : s'achemine- t-on vers une année blanche ?

ACTUALITE 0

En Guinée, court-on tout droit vers le chaos dans le secteur de l’enseignement pré-universitaire ? Tout porte à le croire si les autorités ne bougent pas dans les meilleurs délais, avant que le pire n’arrive. Selon un responsable du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, structure à l’origine de la grève qui paralyse le système éducatif guinéen depuis plusieurs mois, des sanctions seraient envisageables par l’UNESCO dans sous peu de temps (deux semaines ndlr), si rien n’est fait d’ici là.

« Nous partons vers une année blanche, si toutefois des dispositions ne sont pas prises par les autorités guinéennes pour la reprise normale des cours dans les écoles », lançait il y a de cela quelques jours, le secrétaire général du Slecg.

Cette annonce a suscité plusieurs vagues d’indignations dans le pays. Sur les réseaux sociaux, beaucoup accusent les autorités guinéennes de ne vouloir trouver très rapidement une solution à cette crise, qui s’enlise davantage à travers d’arrestations et condamnations avec sursis de certains enseignants grévistes.
« Aujourd’hui, les institutions partenaires au slecg, se sont rendues compte qu’en réalité, c’est le gouvernement qui s’inscrit dans une logique de va-t-en-guerre, à travers ces arrestations arbitraires, les mutations, les gels de salaires et surtout ces condamnations », a défendu Mohamed Bangoura, responsable de communication du syndicat.

Hier lundi, 03 décembre 2018, des élèves étaient massivement sortis dans les rues pour demander la reprise des cours. Tous, ont hué le comportement du chef de l’Etat et son premier ministre, qui selon eux, ne se soucient guère de l’éducation des enfants guinéens.

Reste donc à savoir que fera le Gouvernement dans les jours à venir, en vue d’éviter de sombrer dans le chaos.
Seulement, dans plusieurs préfectures de l'intérieur du pays, dans beaucoup d'écoles publiques à Conakry et dans les écoles privées les cours se passent bien. Quel serait le sort des écoles où les enseignants sont restés sur leur position?

A suivre...!

SOW Telico pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top