Bras de fer à la tête de l’USTG : Abdoulaye Sow et ses camarades pas reconnus ...!

ACTUALITE 0

Dans une assemblée générale tenue ce mardi, 04 décembre 2018, à la Bourse du travail à Conakry, le Secrétaire général du l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) version Mamou a annoncé son intention de privilégier le dialogue social pour satisfaire toutes les revendications syndicales en Guinée.
Selon lui, la première génération du syndicat Guinéen a donnée l’indépendance, la deuxième dirigée par Dr Ibrahima Fofana et Hadja Rabiatou Serah Diallo a donnée la Démocratie en Guinée, eux en tant que jeune, veulent développer le dialogue social. « Nous pensons qu’avec le dialogue social, on peut trouver de solution à tous les problèmes posés dans notre pays. Nous voulons demander à la jeunesse Guinéenne de faire une prise de conscience. Ce pays nous appartient, ce pays ne peut pas se développer sans nous. Mais il faut la paix, le pays ne peut pas se développer sans la paix. C’est pour cette raison, je vais humblement demander le bureau exécutif et à l’ensemble des structures affiliées à l’Union Syndicale des travailleurs de Guinée de tout faire pour dialoguer avec nos partenaires sociaux à savoir, le gouvernement et le patronat.» a-t-il déclaré.
Parlant du bras de fer qui les oppose au groupe de Louis M’Bemba Soumah et des attaques venant de ce camp, Abdoulaye Camara dira qu’il ne veut pas répondre ses camarades et estime que Abdoulaye Sow et ses acolytes ne sont pas de l’USTG.« Nous sommes allés à Mamou, parce que le congrès à été régulièrement convoqué par l’ex secrétaire général de l’USTG, Louis M’Bemba Soumah. Abdoulaye Sow avait désaffilié à l’USTG. En matière de syndicat, quand tu désaffilies ta structure et que tu décides de revenir, il faut faire une réafiliation. Au moment où on tenait les différentes réunions au cours desquelles, il a été décidé d’organiser le congrès de façon unanime, ces camarades n’étaient pas parmi nous. Je considère jusqu’à maintenant, ils ne sont pas de l’USTG parce qu’ils n’ont pas adressé leur lettre de réafiliation à l’USTG.» ajoute t-il.
Pour mieux défendre les travailleurs, Abdoulaye Camara sollicite l’unité d’action entre les structures syndicales. «Nous avons un combat, c’est celui de défendre les travailleurs, c’est pourquoi je demande à nos camarades de continuer à œuvrer, à ressembler pour que nous soyons ensemble, la force des faibles c’est le nombre, plus qu’on est unie plus on devient fort » a lancé le secrétaire général de l’USTG version Mamou.

SOW Ousmane2 pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top