Transport urbain: les nouveaux bus et le calvaire des usagers à Conakry

ACTUALITE 0

Ils avaient pour mission de sortir les usagers du calvaire qui faisait le quotidien des Conakrycas mais aussi faire oublier l'augmentation du prix des produits pétroliers à la pompe qui a fait couler encre et salive et des manifestations tous azimuts. Une chose qui trouve carrément son contraire dans la circulation car ce sont des bus dont l’état de santé s’avère mal au point. Aujourd’hui la réalité c’est qu’il est très difficile de voir certains d’entre eux qui peuvent parcourir de longs kilomètres sans que l’arrêt ne soit forcé pour des pannes souvent techniques. Un problème qui surgirait du manque d’organisation de l’entreprise en charge de la gestion de ce don issu de l’amitié qui lie le Président Alpha Condé à son homologue Tayyip Erdogann stipule une bonne partie des observateurs.
Déjà, ils pensent que cette ces pannes à répétition qui interviennent parfois en pleine circulation doivent retenir l’attention des autorités pour éviter qu’il y ait d’accidents dixit Doyen Kandé passager « C’est vraiment un calvaire pour nous car ces bus peuvent tomber en panne à n’importe quel moment. La seule cause, c’est qu’il y a un manque d’organisation et de contrôle. C’est vraiment dangereux ce qui arrive.»
Aux yeux des passagers de cette nouvelle offrande de la Turquie, les pannes sont monotones et qui rendent même furieux. Ce qui exposerait la mauvaise gestion des biens de l’Etat. Pointant du doigt l’état affreux de ces bus Jean Tindouno soutient que leur mise en circulation a été juste anticipée sans tenir compte de l’ancienneté. Pour lui des fois, ces pannes subites sont plus qu’énervant «Ce ne sont pas de nouveaux bus et le gouvernement est même incapable de les entretenir bien, c’est énervant parce que tu ne peux même pas arriver à temps à destination. En tout cas l’Etat doit prendre ses responsabilités pour éviter des accidents.»
Le rire aux larmes est éternel dans ces bus surtout aux heures de pointe concernant ces soucis liés aux pannes techniques, ce qui doit impérativement interpeller encore une nouvelle fois l’Etat afin de revoir sa politique dans le secteur du transport terrestre car ce sont là des vies humaines qui sont en danger vu que ces engins peuvent lâcher sans prévenir marmonne un client hors micro.

SOW Ousmane2 pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top