Aboubacar Soumah du SLECG accuse Kassory : le Premier ministre a pris ‘’l’engagement de radier tous les grévistes à partir du 31 décembre’’

ACTUALITE 0

Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah, a appelé à une marche de protestation, ce lundin pour accentuer, dit-il, la pression sur le gouvernement.

Le meneur de la grève des enseignants qui dure depuis près de trois mois a indiqué aux enseignants grévistes, réunis en assemblée générale ce samedi, que le Premier ministre Kassory Fofana a déclaré devant des syndicalistes qu’il a rencontrés, vendredi, que les préalables du gouvernement sont maintenus.

« Il leur a dit que si le SLECG veut négocier avec lui, il faut qu’on suspende la grève. Il a ajouté que si jusqu’à la date du 31 décembre, les enseignants ne reprennent pas les cours, il prend l’engagement de radier tous les grévistes », rapporte Aboubacar Soumah.

En réponse, il indique au Premier ministre qu’il est « hors de question de suspendre le mot d’ordre de grève. Il n’est pas question non plus de négocier avec des syndicats fantoches créés expressément par le gouvernement ».

Face à la fermeté de Kassory Fofana, Aboubacar Soumah durcit le ton. « Nous demandons le départ du Premier ministre. Il n’est pas à la hauteur de la tâche à lui confiée par le président de la République », a-t-il dénoncé, avant d’appeler à une mobilisation des enseignants dans la rue, lundi prochain, pour une marche pacifique.


Adama Bah pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top