Réhabilitation des routes: le Président Alpha Condé entre l'enthousiasme et le désordre des populations à Forécariah

ACTUALITE 0

C’est parti pour les travaux de construction de la route Coyah-Farmoreah-frontière Sierra Leone. Le président de la République, le Pr Alpha Condé, a procédé, ce lundi 24 décembre, au lancement de ce projet qui est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et le Budget National de Développement (BND) à hauteur de 85 126 631.80 USD.

Ce sont les sociétés Henan Chine et CGC qui vont effectuer les travaux pour un délai d’exécution de 24 mois.

En prélude de cette pose de la première pierre, un grand meeting a été organisé au stade préfectoral de Forécariah. Plusieurs cadres du gouvernement sont déjà sur place, dont le Premier ministre, Kassory Fofana, et le ministre des travaux publics, Moustapha Naïté, ainsi que l’ambassadeur de l’Union Européenne.
Une forte mobilisation au stade préfectoral de Forécariah, dans le but de réserver un accueil chaleureux au patron de l’exécutif guinéen sur la terre des Moryanais. Les services de sécurité auront eu du mal à contenir une foule déchaînée dans ses scènes de démonstrations de joie.
Fait marquant à Forécariah, les citoyens ont débordé les lignes pour envahir tout le terrain. Ce qui a donné du fil à retordre aux agents de sécurité. Plusieurs fois, les policiers ont utilisé leurs matraques durant cette opération.
Face au grand désordre, sans doute pour des raisons de sécurité, Alpha Condé a dû quitter les lieux pour une dizaine de minutes jusqu’à ce que le calme soit revenu. Avant de revenir plus tard pour tenir son discours devant une population de Forécariah qui a été renforcée par la présence de nombreux ressortissants sierra-léonais qui vivent, également, le calvaire de cette route sous-régionale.

SOW Telico pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top