Grève de l'éducation: Aboubacar Soumah s’en prend à Kassory Fofana et au ministre de l’éducation

ACTUALITE 0

Le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), était en colère ce jeudi, lors de l’assemblée générale extraordinaire tenu au siège dudit syndicat. Il s’en est proprement pris au Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et au ministre de l’éducation nationale, Mory Sangaré.
Selon Aboubacar Soumah, le premier ministre doit encore réviser les textes de lois guinéens.
« Quand j’entends un premier ministre dire qu’il faut trois mois pour radier un fonctionnaire pour fait de grève, je crois qu’il doit encore réviser ses leçons de droit. Je conseille le chef de l’Etat de ne pas nommer n’importe qui à des postes hautement stratégiques. Il faudrait au moins des cadres qu’il nomme maîtrisent les textes qui régissent les relations sociales. C’est dommage qu’un premier ministre qui ne maîtrise pas les lois du pays et surtout un premier ministre qui n’a pas laissé une bonne empreinte dans la gestion de ce pays. Aujourd’hui, il veut se faire passer pour un homme Saint alors que nous connaissons son passé », tance Aboubacar Soumah.
Dans cette même logique, Aboubacar Soumah accuse le ministre de l’éducation nationale Mory Sangaré, de mentir au président de la République.
« Notre ministre de l’éducation Mory Sangaré, n’a fait que mentir au président de la république. Il lui a dit qu’en Guinée, il y a court dans toutes les préfectures, sauf Télémilé, Boffa et Boké. C’est pour cela que nous ne devons pas baisser les bras«, martèle M. Soumah.
Il invite les enseignants à une manifestation lundi, dès 6h du matin.

SOW Telico,pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top