Matoto/Procuration au nom du défunt Koumandian Kéïta : « Même les morts ont voté », dénonce Dr Fodé Oussou Fofana

ACTUALITE 0

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce samedi 9 février, à son siège à la Minière. C’est le vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana qui a présidé cette séance.

Dr Fodé Oussou Fofana, dans sa communication, s’est exprimé sur l’élection de Mamadouba Toss Camara, comme maire de Matoto. Il pointe du doigt la responsabilité du chef de l’État.

« La Guinée n’oubliera jamais l’élection de Matoto. Je pense qu’Alpha Condé a dépassé la limite de l’acceptable. Là, il a ridiculisé la Guinée. Nous sommes dans quel pays ? Il y a eu un maitre qui m’a appelé du côté du Sénégal pour me demander si dans notre pays un ministre est capable d’annuler une élection. Ce qu’il (Apha Condé, ndlr) a fait à Matoto, il ne l’a pas fait à l’UFDG mais à la démocratie. Même si tu n’aimes pas Cellou, tu dois te révolter. Ce qui s’est passé à Matoto, c’est une insulte pour l’ensemble des Guinéens », a-t-il martelé.

Et d’ajouter : « Qui a été témoin de ce qui s’est passé là-bas. Même la RTG ne peut pas pu sortir une image de ce qui s’est passé là-bas. Est-ce qu’il y a eu élection ? Et puis, à la sortie, c’est Tos qui se déclare maire entouré de policiers », a-t-il ironisé.

Parlant des procurations, il indique qu’il y a des critères pour le faire. « Même les morts ont voté », a ironisé le député, en faisant allusion à une procuration qui, selon lui, a été utilisée au nom de feu Mohamed Koumandian Keïta, conseiller élu du RPG arc-en-ciel, décédé la veille.

Pour rien au monde, lâche Dr Fodé Oussou, l’UFDG n’acceptera que Toss soit le maire de Matoto, parce que, dit-il, celui-ci n’a pas gagné. « Le maire de Matoto s’appelle Kalémodou ». Martèle le président du groupe parlementaire Libéral-démocrate.

Toujours, s’agissant de cette élection, le vice-président de l’UFDG a déploré le ‘’manque d’humanisme’’, des RPGistes, et surtout du ministre Bouréma Condé qui, selon lui, devrait reporter l’élection. Pour, au moins, montrer un signe de compassion à l’endroit du défunt, Keïta Koumandian. « Mais, cela n’a pas été fait. J’ai vu Toss en train de danser avec les policiers, alors que la famille de Keïta est en train de pleurer », a dénoncé l’opposant.

Pour terminer, l’honorable Fodé Oussou Fofana conclut, en disant que : « la plainte est déjà déposée à la justice. Mais, si elle n’annule pas ça, elle va s’humilier. Si on est dans un pays normal, l’élection doit être invalidée. Si la justice guinéenne ne marche pas, il y aura la justice de la CEDEAO. » a-t-il annoncé.
Daouda Camara pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top