Mardi noir à Kipé2 : les déguerpis perdent des milliards et le TPI leur demande de payer 500 millions...!

ACTUALITE 0

Le moment fatidique tant redouté par les habitants de Kipé 2 tombe comme un couperet. Le carnage infrastructurel a débuté vers 10h30, ce mardi 12 mars 2019.

Impuissants, les citoyens de cette zone qui jouxte l’ambassade des Etats-Unis à Conakry, assistent au désastre qui frappe leurs habitations.

Le spectacle est ahurissant. Les bulldozers ravagent tout sur leur passage, et tout s’effondre comme sous l’effet d’un séisme des plus destructeurs.

Chaque habitant se cherche, essayant de sauver ses biens avant son tour. Les pleurs, le désarroi, la peur, le désespoir et l’impuissance dominent les visages et les esprits des occupants de cette zone.

Selon des sources sur place, certains n’ont pas eu le temps de mettre objet à l’abri. Voyant venir les pelleteuses, d’autres habitants arrachent des tôles. Du coup, le bruit des marteaux et le vrombissement des machines emplissent l’air.

Triste jour donc que ce mardi 12 mars 2019, qui a vu cette zone dont les habitants avaient courageusement attaqué l’Etat en justice, s’aplatir sous les mastodontes déployés par l’Etat. Alors, en déboutant les habitants de Kipé2, le TPI de Dixinn savait-il qu’il donnait ainsi libre cours à la destruction du labeur de plusieurs décennies ? Perdant ainsi plusieurs milliards à la place des 500 millions de francs guinéens de dommages au paiement desquels cette juridiction avait condamné ces habitants sans défense. Hélas ! Pauvres de nous.

Nous y reviendrons !

SOW Ousmane2

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top