Dr Fodé Maréga aux magistrats : « Lorsque Damaro ne sera plus député, vous pourrez le trainer en justice...》

ACTUALITE 0

Présent, ce jeudi 9 mai, à la conférence de presse des avocats de l’homme d’affaires Mamadou Alimou Barry, l’honorable Fodé Maréga a réagi au refus du bureau de l’Assemblée nationale de lever l’immunité parlementaire du député Amadou Damaro Camara. Le chef de la majorité présidentielle au parlement guinéen est dans le collimateur des magistrats qui l’accusent de diffamation, offense…
M.Maréga, député de l’UFDG (opposition), a tenu à rappeler que ce refus n’est pas le fait de tous les députés. La question n’ayant pas été soumise à une plénière permettant à la majorité des députés de se prononcer sur la levée de l’immunité parlementaire de Damaro.
« Il y a eu plutôt l’unanimité au sein du bureau de l’Assemblée nationale », relève-t-il.
Toutefois, contrairement à ce que pensent certains députés sur ce sujet, l’honorable Maréga, lui, soutient que le député Damaro devrait être sanctionné, à cause, dit-il, de son attitude.
« Nous avons un député qui est Damaro, qui se croit au-dessus des lois, qui a l’impression qu’il est le responsable de ce pays, qu’il est le président de l’Assemblée nationale, il se permet d’avoir toutes sortes de commentaires et même des commentaires désobligeants vis à vis du président du parti de l’UFDG… Moi, je dis que c’est un individu qui devrait être sanctionné. C’est extrêmement difficile de comprendre cette situation », assène le député uninominal de Dinguiraye.
Par ailleurs, l’élu de l’UFDG estime que c’est Alpha gouvernance. Mais aussi et surtout, c’est la faute aux magistrats. Puisque, indique-t-il, ils auraient pu, entre le 3 et le 5 avril, engager une procédure de flagrant délit. « Mais, ils se sont amusés avec nous. Ils ont continué leurs simagrées », a-t-il regretté.
Tout en estimant que cette lettre de levée d’immunité parlementaire ne pouvait prospérer, dans un parlement qu’il croit être, selon lui, complètement aux ‘’ordres’’ de Damaro.
S’adressant aux magistrats, Dr Fodé Maréga conclut en ces termes : « … Vous avez le temps. Lorsque Damaro ne sera plus député, vous pourrez en ce moment-là le trainer en justice », a-t-il conseillé.
A rappeler que c’est lundi dernier que le bureau du parlement guinéen a rejeté la demande de lever de l’immunité de Damaro, qui avait été adressée au président de l’Assemblée nationale.

Adama Bah pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top