Liberté d’expression en danger : un citoyen vice de menaces !

ACTUALITE 0

Emmanuel BANGOURA n’est plus à présenter dans le domaine du service social en Guinée, tant à travers son professionnalisme que de son dévouement pour la promotion des acteurs du travail social dans son pays.
Mais depuis un certain temps, il est victime de menaces, d’injures et d’attaques vis-à vis de certains loubards dont on ignore l’identité pour le moment.
Pendant qu’il rentrait à son domicile le 24 Janvier 2019 il a fait l’objet de poursuite par des hommes dans un véhicule noir de marque Toyota à partir du rond-point de Matoto jusqu’au niveau de TOPAZ.
Interrogé il a répondu : «comme d’habitude ce jeudi après le travail j’ai pris mon scooter pour rentrer à la maison, arrivé au rond-point de Matoto j’ai remarqué qu’il y a un véhicule qui me suit à bord il y avait 3 hommes qui étaient difficilement identifiables.
C’est alors lancé une course poursuite où le véhicule qui me suivait cherchait par tous les moyens à me percuter et cela sous les cris des passants. Cette course s’est poursuivie jusqu’à TOPAZ où on a trouvé un embouteillage énorme dû à un accident de circulation. C’est alors que j’ai réussi à échapper ou je suis allé passer la nuit chez un ami»
Il est à noter que selon M. BANGOURA depuis le 11 Janvier il ne cesse de recevoir des menaces sur son téléphone avec des injures et menaces (comme sale batard tu vas payer cher cette interview ou combien on t’a payé salaud …)
La question qu’on se pose est que ces menaces, injures et attaques interviennent après une interview que M.BANGOURA a accordée à un site en ligne français sur le travail social en Guinée.
Cependant la victime a déjà déposé une plainte contre X le 20 Avril 2019 au commissariat central de Sonfonia.

Affaire à suivre...!

SOW Telico pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top