Libération des 7 manifestants contre le 3ème mandat : le FNDC parle d’une victoire pour la démocratie !

ACTUALITE 0

Le procès en appel des 7 jeunes opposants au troisième mandat, condamnés à trois mois de prison ferme par le Tribunal de première instance de Kindia, a abouti ce lundi à la libération des mis en cause.
Dans son verdict, la Cour d’Appel de Conakry devant laquelle l’affaire est pendante a renvoyé des fins de la poursuite pour délit non constitué, Boubacar Barry, Thierno Mamadou Diallo, Mohamed Camara, Amadou Soumah, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo et Mohamed Keïta. Le président de la c juridiction Mamadou Alioun Dramé a également exigé la restitution des T-shirts pris avec ces derniers lors de leur manifestation du samedi 4 mai à Kindia.
Du côté des leaders du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution), c’une victoire qu’il faut célébrer avec mérite.
« Aujourd’hui, nous avons assisté à une expression d’un début de démocratie contre la dictature que le président Alpha Condé veut instaurer en Guinée. Le juge a déclaré libres nos militants de la démocratie pour délit non-constitué. Le procureur de la Cour d’Appel de Conakry a aussi demandé de relâcher purement et simplement les militants de la démocratie. C’est une victoire pour le FNDC. Nous sommes déterminés plus que jamais à combattre pour la sauvegarde de la Constitution et les acquis démocratiques chèrement acquis par le peuple souverain de Guinée», a-t-il expliqué le coordinateur national des opérations du FNDC.

SOW Telico pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top