Déclaration de soutien du RPG à un 3ème mandat : le FNDC dénonce une occasion de « gabegie financière absolue »

ACTUALITE 0

Le samedi 18 mai dernier, le RPG arc-en-ciel, parti au pouvoir, a officialisé son soutien en faveur d’une nouvelle constitution devant cautionner un 3ème mandat pour le président de la République, Pr. Alpha Condé.
Dans une déclaration rendue publique, ce mardi 21 mai 2019, à son siège à Kipé Dadya, le FNDC (Front national pour la défense de la constitution), par la voie de son porte-parole, Abdourahmane Sano, a réagi à cette caution du parti d’Alpha Condé.
Le FNDC soutient ainsi, que le seul objectif de ce référendum est de perpétrer, martèle-t-il, une « gabegie financière absolue » au sommet de l’État. Selon M. Sano, ces cadres favorables au 3ème mandat, croit-il savoir, n’éprouvent aucun « scrupule » à s’y associer, en vue de ‘’pérenniser leur hégémonie dans la souffrance de nos braves populations, à travers, dit-il, un ‘’hypothétique troisième mandat qu’on veut présenter maintenant dans un nouvel emballage ironiquement rebaptisé « référendum » ou « nouvelle constitution » ».
C’est pourquoi le FNDC, droit dans ses bottes, a réitéré qu’il ne « cèdera pas un pouce de répit à tous ceux qui voudront voler au Peuple sa dignité, par cynisme et par excès ».
« Ce que l’armée nationale a cédé en 2010 au nom de la paix et de la cohésion sociale, ne sera pas indûment et impunément accaparé par un groupuscule de civils apatrides, pour des intérêts égoïstes », a-t-il prévenu.
Le FNDC assure également au Peuple de Guinée que le référendum qu’il qualifie d’ailleurs de mauvais « produit » ne passera pas. Et cela précise-t-il : « quel que soit l’emballage dans lequel ils voudront le déguiser, même dans celui en or ». Car, estime le président de la PCUD, « il s’agit d’un produit malsain, toxique, donc dangereux pour les populations guinéennes ».
Par ailleurs, le FNDC appelle tous ses démembrements, à l’intérieur comme l’extérieur du pays, ainsi que l’ensemble du Peuple de Guinée, à la mobilisation, afin, dit-il, de relever le défi de la défense de notre Constitution de mai 2010. « Que des fossoyeurs, au cynisme sans égal, veulent saper sur l’autel de leurs ambitions égoïstes, quitte à plonger le Pays et la sous-région dans le désarroi », a-t-il lancé.
Le FNDC lance, une fois encore, un nouvel appel, à la communauté internationale, notamment à la CEDEAO, à l’UA, à l’ONU et l’UE, en vue d’une intervention dissuasive auprès de M. Alpha CONDE, pour qu’il renonce, exige le FNDC, à son « dangereux » projet de 3ème Mandat ou de présidence à vie, pendant qu’il est encore temps.
Il faut noter que la rencontre de ce mardi a connu la présence du chef de file de l’opposition républicaine, Elhadj cellou Dalein Diallo, de Sidya Touré de l’UFR et tant d’autres acteurs politiques et de la société civile.

SOW Telico pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top