Nouvelle constitution: un député de l’opposition malienne pour une quatrième République en Guinée

ACTUALITE 0

Invité spécial de la conférence de presse de l’Association "DIMBORE" ce samedi 25 mai 2019 à Conakry, le député malien, Oumar Mariko a affiché son amour pour une nouvelle constitution qui va ouvrir un boulevard à une quatrième République en Guinée.

L’opposant malien, président du parti SADI, en séjour en Guinée depuis quelques jours, a donc pris part à cette conférence de presse dont le but principal était de faire la promotion d’un changement constitutionnel pour permettre à Alpha Condé de s’offrir un troisième mandat au-delà de 2020.

« Moi je suis président de la République du Mali demain, je changerai la constitution et je me présenterai autant de fois que je le voudrai. Je vous le dis très clairement. Mais ce que je vais faire, je vais ouvrir le débat et je rentre dans le débat moi aussi. Je ferai en sorte que les élections soient transparentes et je mettrai le peuple dans les conditions pour que les élections soient transparentes » a tranché l’opposant malien sur un ton ferme, avant d’ajouter ceci : « Je suis partant pour une quatrième République », point barre.

Très ancré dans le panafricanisme, le député Mariko dit être séduit par le locataire du Palais Sékhoutouréya lors de son discours en Côte-D’ivoire. Discours au cours duquel, Alpha Condé avait demandé à ce que l’Afrique coupe le cordon ombilical avec la France.

Même s’il est partant pour une nouvelle constitution, l’opposant malien se dit être contre les projets de troisième mandat sur le continent. Il soutient tout de même que contrairement à ce que beaucoup pensent, le référendum est un jeu purement « démocratique », permettant au peuple de s’exprimer librement.

A suivre…!

Daouda Camara pour Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top