Développement communautaire: six milliards GNF pour la construction d’infrastructures à Forécariah

ACTUALITE 0

Forécariah le 28 juillet 2019 - L’accès des populations rurales aux services sociaux de base est l’un des objectifs ultimes du Gouvernement Kassory, conformément aux orientations du Président de la République.

Pour traduire les performances économiques de la gouvernance en réalités tangibles dans le quotidien des Guinéens, les initiatives entreprises sont nombreuses; Parmi elles, le projet novateur du Chef de l’Etat qui affecte 15% des revenus miniers au financement du développement des collectivités locales, avec pour organe d’exécution l’Agence Nationale de financement des collectivités- (ANAFIC).

Dans le cadre de la mise en place des projets de ce programme ambitieux de développement communautaire, le premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana, en compagnie de certains membres du Gouvernement et de plusieurs cadres de l'administration publique, s’est rendu dans la Préfecture de Forécariah où il a procédé à la pose de la première pierre de plusieurs infrastructures de développement local, financées par l’ANAFIC dans les sous-préfectures de Benty, Farmoréah, Bèna Moussayah, Sikhourou et de Sinkinè.

Ces investissements de 6 milliards de francs guinéens, selon la volonté du Premier Ministre, permettront la construction, et la rénovation de plusieurs infrastructures. L'annonce a été faite à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle piste rurale reliant désormais la sous-préfecture de Benty à la ville de Kindia.

Ce programme de développement communautaire vise à renforcer la gouvernance locale, par l'amélioration des capacités économiques et sociales des populations, et particulièrement celles des femmes, les jeunes, et les groupes marginalisés en milieu rural.

Cellule de Communication du Gouvernement

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top