Consultations nationales : des partis politiques se succèdent à la primature pour exprimer leurs positions au Chef du Gouvernement.

ACTUALITE 0

Conakry, le 25 septembre 2019 - Conformément aux instructions du Président de la République, le Premier ministre a successivement reçu, dans l’après-midi du 25 Septembre, l'Union pour le Progrès et le Renouveau ‘’UPR’’, le Parti Démocratique de Guinée, Rassemblement Démocratique Africain ‘’PDG-RDA’’, le Parti Afia et la Nouvelle Génération pour le renouveau (NGR).

Devant la presse, après sa rencontre avec le Premier ministre, le président du parti Afia, Dr Saliou Bella Diallo, s’est prononcé en faveur d’une nouvelle constitution : "Nous adhérons au principe de création d’une nouvelle constitution; l’actuelle constitution a été celle d’un consensus. Elle n’a jamais été soumise à un référendum. Les personnalités qui l’ont rédigée ne sont pas élues, mais cooptées’’; a laissé entendre le porte-parole de la majorité présidentielle.

Au terme de son entretien avec le Premier ministre, le secrétaire général par intérim du PDG-RDA, Monsieur Oyé Béavogui, a fait comprendre, que son parti ne saurait exprimer de position concernant un projet de nouvelle constitution. Une nouvelle constitution n’est pas une question d’actualité aujourd’hui. D’autant plus, que le PDG-RDA n’a aucune information ou une appréciation sur la forme et le fond de la question dont il s’agit. Donc, le parti ne peut pas se prononcer » explique-t-il.

Pour Cheick Diawara, Secrétaire permanent de la NGR, son parti n’a rien contre l’organisation des élections législatives du moment où, il a été la première formation politique à vouloir de ces élections au lendemain de l’expiration du mandat des élus du peuple. S’agissant du projet de nouvelle Constitution, Cheick Diawara a fait savoir au Chef du Gouvernement, que la NGR n’ayant pas sous les yeux le projet ou l’avant-projet de nouvelle constitution, le parti ne peut pas se prononcer pour le moment sur le sujet.

Pour sa part, le Président de l'Union pour le Progrès et le Renouveau ‘’UPR’’, a souligné que son parti avait déjà participé à une première rencontre avec le Premier ministre, dans le cadre des partis alliés à la mouvance présidentielle, à laquelle l’UPR appartient. A cette occasion, le parti de l'Union pour le Progrès et le Renouveau, avait exprimé son point de vue sur les questions de préoccupations nationales, avait confié son Président Bah Ousmane, en précisant qu’il a réitéré les mêmes préoccupations au Premier ministre, Chef du Gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana.

Cellule de Communication du Gouvernement

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top