Recomposition du paysage politique guinéen: l’UDD de Bah Oury rejoint le CAR

ACTUALITE 0

A peine 24 heures seulement après le lancement officiel du Cercle des Acteurs pour la République (CAR), le président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) a adhéré à cette plateforme politique de l’opposition guinéenne, membre du FNDC. La signature du protocole d’accord a été faite ce mardi, 1er octobre 2019, au siège du Parti pour la Paix et le Développement (PPD) à Lambanyi, dans la commune de Ratoma à 18 heures.

L’ancien vice-président de l’UFDG, aujourd’hui à la tête du parti Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), Bah Oury signe son adhésion au cercle des acteurs pour la république, nouvelle plateforme politique qui vient de claquer la porte de l’opposition républicaine.

L’évènement a regroupé le coordinateur Général de CAR, Dr Ibrahima Sory Diallo, président d’ADC-BOC, Monsieur Bah Oury, président UDD et Monsieur Boubacar Diallo, Président du PPD, Monsieur Abdoulaye Kourouma, président de RRD, Dr Taliby Dos Camara, vice-président du PPD chargé de la jeunesse et de la communication, des cadres du PPD et une dizaine de journalistes de la presse privée.

Après la signature, l’ancien vice-président de l’UFDG, Bah Oury se réjouit de rejoindre le CAR. « Les circonstances actuelles sont extrêmement importantes, il s’agit du l’avenir du pays. Ceux qui convergent sur la nécessité de maintenir notre constitution doivent dans une large mesure renforcer les relations, se donner la main pour être beaucoup plus efficaces. Grâce à Dieu, le processus politique est en train de se décanter au fur et à mesure. Donc, c’est avec bonheur que je me retrouve avec des éléments plus jeunes que moi et qui sont des responsables de partis politiques qui agissent sur le terrain. Je me joins à leur dynamique, pour mutualiser nos énergies et forces et puis, enclencher un processus permettant de faire la politique autrement dans ce pays qui permet une meilleur convivialité entre tous les acteurs. Et puis bannir la violence, l’intolérance et une certaine attitude qui est marquée par un certain type d’ego qui ne peut permettre l’épanouissement de nos valeurs et personnalités », a déclaré le leader de l’UDD.

La rédaction

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top