Crise post-électorale guinéenne : la CEDEAO, l’UA, l’ONU tentent une médiation de "dernière chance"

ACTUALITE 0

Des émissaires de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'Union Africaine (UA) et des Nations Unies entament lundi, une mission de haut niveau de médiation et de conciliation entre les acteurs politiques guinéens, pour trouver une solution à la crise post-électorale qui a déjà fait plusieurs morts dans le pays.

Cette délégation est composée du représentant spécial du secrétaire général et chef du bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel Mohamed Ibn Chambas, du président de la commission de la CEDEAO Jean Claude Kassi Brou, de la Commissaire aux affaires politiques de l'UA Mme Minata Samaté et du Commissaire chargé des affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO Francis Behanzin.

Les membres de la mission conjointe de médiation débutent les concertations avec les membres du gouvernement guinéen, les présidents des institutions nationales, les leaders politiques de l'opposition donc celui de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) Cellou Dalein Diallo, arrivé en deuxième position à l'élection présidentielle du 18 octobre dernier, selon des observateurs locaux.

Par ailleurs, la délégation de la CEDEAO, de l'UA et de l'ONU échangera avec des ambassadeurs en poste en Guinée dont ceux des pays membres de la CEDEAO, les acteurs de la société civile et certaines ONG qui oeuvrent pour la protection des droits de l'homme dans le pays.
L'objectif de la mission est de trouver une solution pouvant mettre fin aux cycles de violences que le pays vit depuis le lendemain du scrutin du 18 octobre, avec l'auto-proclamation du président de l'UFDG comme étant vainqueur de l'élection présidentielle.

Au terme de la mission, un compte rendu sera fait des acquis obtenus et des engagements des uns et des autres, allant dans le sens de désamorcer la crise politique post-électorale en Guinée, selon des sources locales.

Le 24 octobre dernier, Alpha Condé a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle du 18 octobre 2020, avec 59,49 % des voix, suivi de Cellou Dalein Diallo de l'UFDG son principal rival avec 33,50% des suffrages exprimés, d'après les résultats globaux provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Soriba Camara pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top