Justice: Chantal Coll menace de poursuivre le doyen des juges de Kaloum

ACTUALITE 0

La PDG de SGI, Chantal Coll menace de poursuivre le doyen des juges d'instruction de Kaloum. Elle l'a fait savoir vendredi 14 octobre, lors d'une conférence de presse qu'elle a animée à la maison de la presse, à Coléah.

La patronne de Alo Guinée reproche à Djéla Barry d'avoir libéré Ousmane Camara, directeur commercial de la radio Chérie FM, poursuivi en justice par SGI et Skye Bank, pour détournent, faut en écriture, vole...

Dans ses propos introductifs, Chantal Coll explique que la somme détournée par son employé s'élève à plus de 270 millions de francs guinéens et représente des frais de publicités passées à la Radio Chérie FM.

Dans sa démarche, ajoute Mme Coll document à l'appui, Ousmane aurait ouvert un compte bancaire à Skye Banque en y déposant tous les pays administratifs afférents.

Elle citera en guise d'exemple, un faut registre de commerce, des faut statuts et "même une facture d'électricité de Chérie FM que nous n'avons jamais eue'' s'étonne-t-elle.

Face à l'attitude du juge d'instruction Djéla Barry, Chantal Coll dénonce "une justice à deux vitesse'' et invite les autorités judiciaires guinéennes à dessaisir ce dernier du dossier. Avant de menacer de porter plainte contre ce dernier chez le procureur.

Sur la situation sociopolitique du pays, la PDG de Alo Guinée dénonce ''la politique de la chaise vide de l'opposition'' à laquelle elle reproche une ''radicalisation'' opposée à ''la vraie volonté de dialogue du pouvoir,'' "vraisemblablement" nuance-t-elle, subtilement.

Ce n'est pas tout ce que la fille adoptive de Lansana Conté reproche à l'opposition, dont ses alliés de la dernière présidentielle. ''Ce qui choque encore plus'' dira-t-elle c'est du fait que Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Jean Marie Doré aient ''tous choisi de faire silence Radio sur les 2 milliards'' d'indemnisation qu'ils ont reçus chacun comme dédommagement après les massacres du 28 septembre 2009.

A la question de savoir si elle fait les yeux doux au pouvoir dont elle avait refusé de soutenir le candidat à l'élection présidentielle, Mme Colle répondra par la négative.

Thierno Souleymane Diallo pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top