Augmentation du prix du Carburant: le Premier Ministre promet des mesures d'accompagnement

ACTUALITE 0

Les syndicalistes des transporteurs routiers ont été reçus en audience mardi 18 Octobre par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Les deux camps ont planché sur l'augmentation du prix des produits pétroliers de 7500 à 9 500 GNF, alors que les mesures d'accompagnement n'ont pas suivi cette décision. Le flou persiste autour de ce que le gouvernement compte faire dans les prochains jours pour apaiser la grogne sociale qui commence à culminer à Conakry.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette rencontre n'a presque rien donné qui changerait en quoi que ce soit la vie du Peuple. Dans un langage de prudence, Mohamed Saïd Fofana a renvoyé ses interlocuteurs sur la promesse que le gouvernement va étudier toute la question avec sgesse et sérieux pour trouver des solutions assez rapidement.
C'est la montagne qui a accouché d'une souris.

Depuis l'augmentation du prix du Carburant dimanche dernier, les choses de plus en plus compliquées: les transporteurs, faute d'un communiqué officiel fixant le tronçonnement, imposent leurs prix aux Citoyens. L'argent qui était déjà rare dans la cité ne peut même plus se sentir à des kilomètres à la ronde, la spéculation bat son plein sur le marché noir du Carburant où les prix avoisinent les 15 000 GNF le litre.

Dans toute cette situation qui amplifie la misère du guinéen, déjà beaucoup trop frappé par la pauvreté, aucune mesure d'accompagnement ne semble pointer à l'horizon. Certains fonctionnaires, ceux qui logent en haute banlieue et dans les périphéries de Kagbélén, Dubreka et Coyah, commencent à déserter les bureaux des Ministères.

Alia Camara, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top