Hadj 2012: entre ratés et acquis, le Secrétariat général tire un bilan mitigé

ACTUALITE 0

Les pèlerins de l'année 2011 estiment que les seules difficultés résidaient dans la gestion des bagages. Cette année, bien avant le départ, quelques soucis ont été signalés. A quelque 2 semaines de la fin du Hadj 2012, des milliers de candidats au pèlerinage sont toujours à conakry dans l'attente de leur voyage.

L'incertitude dévient de plus en plus grande pour les 80 candidats de Labé, les 63 de Nzerekoré, et tous ceux qui viennent des autres villes du pays. Dans une de leurs interventions télévisées, les membres du comité d'organisation promettent que 3 voyages sont en cours de préparation pour convoyer le reste des candidats au pèlerinage.

Seulement, ces derniers n'en sont pas plus rassurés. Des témoignages recueillis au centre islamique de Donka rapportent toute l'inquiétude de ceux qui sont restés. Un d'entre eux nous confie que ses espoirs se sont définitivement anéantis: "tous ceux que j'ai vus ici sont dans la même situation que moi. Ils ont tous les documents, tous sans exception, sauf le visa. J'ai même pitié des pauvres femmes qui ont mis tout leur espoir sur ce Hadj pour remplir leur devoir religieux".

Pour leur part, les autorités du Secrétariat général aux affaires religieuses estiment que des mesures de dernières minutes seront prises pour permettre à tous les candidats restants de faire le pèlerinage. 3 vols sont en cours de négociation pour cela.

Force est de constater que cette situation était prévisble pourtant. Depuis le début, les candidats craignaient que les places octroyées par les autorités saoudiennes ne suffisent pas pour que tout le monde. Car à côté de ceux qui étaient officiellement inscrits sur les listes de candidature, il y aurait aussi des candidats clandestins.

L'image de ce Hadj est fortement associée à du favoritisme. La dernière fois qu'un Hadj avait porté du succès en Guinée, c'était il y a deux ans, car même l'année passée, les ratés ont été énormes: beaucoup de pèlerins de l'année dernière n'ont toujours pas de nouvelles de leurs bagages.

Alia Marco, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top