Mouctar Diallo dans le collimateur de la justice guinéenne

ACTUALITE 0

L'ex-ministre de l'élévage et leader du minuscule parti NFD, Mouctar Diallo est de retour en Guinée après avoir effectué une visite privée en Guinée Bissau d'où il était parti chercher un visa pour l'Angola et participer à la réception de son mentor et allié, Elhadj CELLOU Dalein Diallo de l'UFDG.

près son arrivée à Conakry en début de semaine, l'ancien ministre, à en croire de sources proches de lui, aurait été entendu par les services de la gendarmerie nationale à son domicile.

Mais au fait, que reproche t-on à Mouctar Diallo? Est-ce à cause de son option politique ou plutôt à une quelconque violation de la loi à son actif?

En attendant d'en être situé d'avantage, retenons que le patron des NFD a quitté la capitale guinéenne à bord d'un véhicule frappé VA à destination de Biassau, muni d'un ordre de mission officiel.

Cependant, il a été clairement signifié aux anciens membres du gouvernement de transition, l'interdiction de sortir du pays par le nouveau pouvoir. Et mieux, le papier qui a servi de laissez-passer à l'ex-ministre serait signé de façon douteuse. Le signataire, Monsieur Sény Mané a même été révoqué de ses fonctions pour faute lourde puisque Mouctar n'est plus en fonction donc il n'avait pas besoin d'un ordre de mission officiel et le VA pour se déplacer hors du territoire guinéen.

Dans les milieux judiciaires, cette pratique de cet homme politique est intreprétée comme du faux et d'usage de faux et est puni par la loi guinéenne.

Thierno Baldé, Le factuel de Guinée

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top