Politique: Une délégation du RPG-Arc-en-ciel au siège de l’UE à Bruxelles

ACTUALITE 0

Une délégation du bureau exécutif de la coordination des sections RPG Arc-en-ciel, composée entre autres de Kaba Mamady, Kourouma Sidiki, Condé Moussa, Touré Ali, a été reçue en audience, le mardi 26 mars dernier, au siège de l’Union Européenne, à Bruxelles, par madame Alina-Mihaela STANCIULESCU, chargée des relations internationales – Desk Officer Guinea, au service européen pour l’action extérieure, sis à l’Extenal Action (EEAS), rond point Schuman N°9, 1040 à Bruxelles, en Belgique. Le but de cette visite de courtoisie était d’informer les autorités de l’Union Européenne des derniers développements de la situation politique en Guinée.

Au cours de la rencontre qui a duré plus d’une heure, au nom de madame Nanténin Chérif, coordinatrice nationale du RPG Arc-en-ciel, la délégation de la mouvance présidentielle a remis un mémorandum à la chargée des questions guinéennes auprès de l’Union Européenne.

D’après les informations à notre disposition, la délégation du bureau exécutif des sections RPG Arc-en-ciel de l’extérieur a tout d’abord souligné, à l’attention de madame Alina-Mihaela STANCIULESCU, que « la coordination nationale du RPG Arc-en-ciel a accueilli favorablement l’autorisation par Monsieur le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, de la marche de l’opposition qui s’est déroulée le lundi 18 février 2013 et qui a été perçue comme l’une des expressions les plus fortes de l’enracinement de la démocratie dans notre pays. »

En revanche, souligne notre source, la coordination nationale du parti, après avoir tiré les leçons de cette marche dite ‘’pacifique’’ par les organisateurs, a déploré les voies de faits constatés, notamment : Le non respect de l’itinéraire de la marche initialement indiqué ; Le Changement brusque des motifs non fondés préalablement énoncés, à savoir : Le départ de Way-mark et le vote des guinéens de l’étranger.

Dans cette logique, la délégation du bureau exécutif des sections RPG Arc-en-ciel de l’extérieur a exprimé ses regrets : « Très malheureusement, en lieu et place, il a plutôt été enregistré la profération de propos séditieux, malsains et outrageants à l’endroit du premier magistrat de la République ; A ces actes ignobles, se sont ajoutés la destruction délibérée de biens privés et publics ainsi que des blessés civils et des agents de forces de l’ordre par jets de pierres. »

Partant, la délégation de la mouvance présidentielle a souligné à l’attention de l’Union Européenne que contre toute éthique et de façon déconcertante, le leader de l’UFDG Cellou Dalein DIALLO, a déclaré que si le Président démocratiquement élu de la Guinée ne satisfait leurs revendications, « prochainement, nous exigerons son départ du pouvoir »

Avant de préciser que : « de tels propos subversifs, tendancieux, insurrectionnels et d’atteinte à la sécurité de l’Etat, n’honorent pas notre jeune démocratie, et justifient clairement pour nous, une ambition affichée pour la déstabilisation de nos institutions Républicaines. »

En réalité, ont précisé les délégués du bureau exécutif des sections RPG Arc-en-ciel de l’extérieur, l’opposition radicale persiste dans sa logique du blocage du Processus électorale. Sinon, soulignent-ils, « le gouvernement a accédé pratiquement à toutes leurs revendications, notamment : 1. La mise en place de la nouvelle CENI ; 2. L’amendement de l’article 162 du code Electorale ; 3. L’accès des partis politiques aux médias Publics ; 4. Le libre exercice des activités des partis politiques ; 5. La neutralité de l’administration ; 6. La révision des listes électorales au lieu du recensement. »

Malgré cette bonne volonté du gouvernement de la République, ont tenu à préciser les membres du bureau exécutif des sections RPG Arc-en-ciel de l’extérieur, « Ces concessions et tant d’autres n’ont pu satisfaire l’opposition radicale décidée à compromettre le processus électoral par une supercherie et un chapelet de revendications toujours et à compte gouttes, comme pour empêcher le changement si cher au peuple de Guinée. »

Pour preuve, rappellent le bureau de la mouvance présidentielle, « Cette opposition dite radicale a organisé une autre marche le mercredi 27 février 2013 où des jeunes mineurs de 12 à 17 ans, dressés et armés de lance pierre et de poignards ont semé la désolation en causant des pertes en vies humaines, de destruction de biens privés et publics ainsi que de blessés graves parmi les civiles et les agents de forces de l’ordre. Des mineurs qui ne votent pas et qu’ils appellent cyniquement ‘’Nos Militants’’ »

C’est pourquoi, ils ont pris à témoin l’Union Européenne ainsi que l’ensemble de la communauté internationale : « En tout état de cause, face à ce péril qui menace la quiétude sociale et la stabilité politique de notre pays, le RPG Arc-en-ciel, a pris à témoin, la communauté nationale et internationale, des graves conséquences qui en découleraient. »

Face à ces événements regrettables, ont souligné les membres du bureau exécutif de la coordination RPG Arc-en-ciel des sections de l’extérieur, toujours préoccupé pour la paix, la quiétude et la démocratisation du pays, « Son Excellence Monsieur le Président de la République de Guinée, le Professeur Alpha Condé, toujours déterminé à préserver la paix et à consolider l’unité nationale, a relancé le processus de dialogue politique inclusif et participatif, le lundi 4 mars dernier au palais Sékoutoureya.Son excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a été instruit, conformément à la constitution d’en assurer la promotion.»

Avant de terminer, les membres du bureau exécutif de la coordination RPG Arc-en-ciel des sections de l’extérieur apporté soutien au chef de la délégation de l’Union Européenne, M. Philip Van Damme pour tout ce qu’il continue de faire pour les guinéens, « C’est, pour nous, le lieu de remercier très chaleureusement le chef de la délégation de l’Union Européenne Monsieur Philippe Van Damme pour son soutient au peuple de Guinée et pour avoir accompagné les efforts du gouvernement pour la signature du 10ème Fonds Européen de Développement (FED). »

Prenant la parole, madame Alina-Mihaela STANCIULESCU, chargée des relations internationales – Desk Officer Guinea, au service européen pour l’action extérieure, en Belgique, a d’abord salué la démarche du bureau Exécutif de la coordination des Sections RPG Arc-en-ciel de l’extérieur, avant de promettre que le mémorandum déposé à son niveau sera remis à qui de droit.

Sacko Mamadou- (in lexpressguinee)

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top