Menaces de l'opposition : RĂ©action du gouvernement...

ACTUALITE 0

Le gouvernement guinéen vient de réagir suite à l’annonce faite par de l’opposition de vouloir tenir un meeting le 4 août prochain à Conakry en signe de protestation contre le refus du président Alpha Condé d’entériner les conclusions du dialogue politique inter-guinéen.

Interrogé ce vendredi Albert Damantang Camara, le porte-parole du gouvernement, a répondu dans ces termes: "La question n’est pas de savoir si le Président (de la République, ndlr) refuse ou non d’entériner les conclusions du dialogue, elle est de savoir si ce que l’opposition souhaite est conforme d’abord à nos lois et ensuite à l’accord du 3 juillet".

Il a poursuivi en disant:"L’opposition pense qu’il y a un refus, relève-t-il. Il y a plutôt une mésentente sur certains termes."

"Il semble que le principal point de divergence se situe sur l’opportunité et la légalité ou non d’exclure l’opérateur technique de l’appel d’offre qui devra déterminer le nouvel opérateur. Ceci n’a pas fait l’objet d’un accord et n’a même pas été évoqué à la signature des accords du 3 juillet. De plus, dit-il, il nous semble que cela serait non seulement inopportun mais aussi et surtout illégal et pourrait rendre l’appel d’offre attaquable puis infructueux" a t-il ajouté.

"De toute manière, tous les fichiers électoraux, que ce soit celui de la présidentielle de 2010 ou des législatives de 2013 ont présenté des anomalies." a t-il conclu.

In Africaguinee

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top