Epidémie d'Ebola : un cas suspect Etats-Unis, la Banque mondiale débloque 200 millions USD pour la lutte

ACTUALITE 0

L'épidémie d'Ebola, devenue « hors de contrôle » dans l'ouest de l'Afrique, va-t-elle s'étendre ? Un patient présentant les symptômes d'une infection par le virus a été hospitalisé à New York lundi 4 août et, en attendant les résultats de ses analyses, toutes les précautions sont prises à son égard.

« Dans les premières heures de la matinée du lundi 4 août, un patient avec une forte fièvre et des symptômes gastro-intestinaux s'est présenté aux urgences de l'hôpital Mount Sinai de New York », a déclaré le directeur de l'établissement David Reich. Le patient a récemment voyagé dans un pays de l'Afrique de l'Ouest où des cas d'Ebola ont été signalés, a-t-il ajouté sans préciser de quel pays il s'agissait.

Ce ne serait pas le premier malade aux Etats-Unis. Deux Américains infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest – un médecin et une missionnaire – ont été rapatriés pour être soignés dans une unité spécialisée en maladies infectieuses d'un hôpital d'Atlanta.

LA BANQUE MONDIALE EN RENFORT

Preuve de cette tension grandissante sur le sujet, les Etats-Unis avaient imposé des contrôles sanitaires stricts en marge du sommet americano-africain de Washington.

Alors que la lutte contre le virus a bousculé l'ordre du jour de ces rencontres dédiées à l'économie du continent africain, la Banque mondiale a annoncé son intention de mobiliser 200 millions de dollars (149 millions d'euros) en urgence pour aider la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone à contenir l'épidémie.

Lu dans Le Monde

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top