Les confidances d'un chef d'Etat: "mes meilleurs amis, ainsi que ma première femme sont peuls"

ACTUALITE 0

Le président guinéen ne rate pas l’occasion avec la presse étrangère pour rappeler ses amitiés. Récemment, avec un organe mauritanien (le calame), Alpha Condé a déclaré qu’il n’y a pas de fossé creusé entre les peuls et sa communauté (les malinkés). « C’est une manipulation de certains cadres », dit-il. Ajoutant avoir réalisé sur le terrain, plus d’infrastructures au Foutah que personne n’en a jamais faites. Extraits…

« Il n’y a pas de fossé creusé entre nous. C’est une manipulation de certains cadres. J’ai eu à m’expliquer sur ce point. Mes meilleurs amis, ainsi que ma première femme [Mama Kani Diallo, fille du chef de canton de Kankalabé, ndlr] sont peuls. En plus, je n’aime pas rentrer dans ces considérations ethniques. Pour moi, un guinéen est un guinéen qu’il soit peul, malinké, soussou ou forestier. J’ai toujours dit que la Guinée est comme une voiture qui a quatre roues, représentant nos quatre régions naturelles. Si l’une des roues ne marche pas, le véhicule va s’arrêter. Sur le terrain, j’ai réalisé plus d’infrastructures au Foutah que personne n’en a jamais faites. Regardez ce que sont devenues les villes de cette région depuis mon arrivée, comme Mamou. Plus le mensonge est gros, plus il passe, dit-on. Malheureusement, mes adversaires n’ont pas de programme. S’ils en avaient un, ils l’auraient axé sur le rationnel et non sur la région ou l’ethnie. Je me bats pour réaliser un programme concret et non pour une ethnie ou une région. »

In mediaguinee

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top