Dialogue politique : l'opposition veut dialoguer mais impose des conditions … !

ACTUALITE 0

L'opposition guinéenne a tenue, comme annoncé par Mamadou Cellou Dalein Diallo samedi dernier lors de l'assemblée ordinaire de l'Ufdg que lui et ses collègues devaient detir une réunion le 30 mars 2015 afin d'examiner les contours de leurs prochaines actions politiques, a connu la participation de l'essentiel des leaders politiques, notamment Cellou Dalein Diallo lui même, Sidya Touré, Mouctar Diallo, Alpha Ibrahima Sila Bah et de leurs lieutnants.

Et contrairement aux différents cris, ils sont prêts à participer au dialogue politique demandé par le pouvoir d'Alpha Condé. Mais avant, ils ont posé un certain nombre de conditions que le gouvernement doit obligatoirement remplir avant le début des pourparlers c'est à dire ils ont trouvé un consensus sur la réponse à donner à la lettre du ministre de la Justice.

«Après un tour de table, un consensus total s’est déjà autour de la réponse qu’il fallait apporter à cette lettre », a dit Aboubacar Sylla, avant de dévoiler leurs conditions de participation au dialogue : «Nous avons dit que nous sommes une opposition républicaine qui estime que le dialogue a des vertus en politique et qui préservent souvent la paix et la cohésion sociale. Mais nous avons dit que nous ne voulons pas aller à un dialogue faire valoir, instruits par l’expérience passée d’un gouvernement et d’autorité qui respectent ni leur signatures ni leurs engagements. Nous avons donc décidé d’accepter d’aller à un dialogue seulement si les accords politiques inter-guinéens signés le 3 juillet 2013, étaient intégralement appliqués. Si deuxièmement, le contenu des relevés de conclusion que la mouvance présidentielle et le gouvernement se sont refusé de signer en juillet 2014, si les conclusions de ces relevés de conclusion étaient effectivement appliquées dans leurs dispositions. Nous avons dit que si la CENI interrompt ses activités, et également si le chronogramme des élections publié le 10 mars dernier était annulé. Si ces conditions sont effectivement remplies, l’opposition accepterait de discuter d’un cadre de dialogue et des points à débattre lors de ce dialogue. »

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top