Le Professeur Alpha Condé convoquera t-il le Général Sékouba pour qu'il rende compte de la gestion financière de la transition?

ACTUALITE 0

La transition politique guinéenne a coûté cher, très cher, beaucoup trop cher à la Guinée. En un temps record, tout ce qu'il y avait dans les caisses de l'Etat se sont volatilisés, et le pays a même eu recours à la planche à billets à plusieurs reprises pour faire face aux dépenses de fonctionnement, sans pour autant arriver à boucher tous les trous.

Aujourd'hui, aucun chiffre ne peut dire, même approximativement, tout ce que la transition a englouti comme argent: ceux qui sont dans les secrets des finances estiment qu'en deux ans, entre l'arrivée de la junte militaire au Pouvoir en décembre 2008, et novembre 2010, le gâchis financier, puisque cela n'a rien de "dépenses nécessaires", fait plus que la somme totale des deux premiers régimes. On parle de dix mille milliards de francs guinéens.

Aujourd'hui, seulement trois mois après son depart, les langues se delient: tout le monde en Guinée commence à accuser le Général Sékouba Konaté de s'être servi de la Transition pour s'enrichir. sa fortune s'éléverait actuellement à plusieurs milliards de dollars: un simple militaire!

A son arrivée au pouvoir, et avant même de prêter serment, le Professeur Alpha Condé avait demandé à tous les ministères de faire l'Etat des lieux de leur caisse: mais il n'y avait rien, ou plutôt, pas grand chose à se mettre sous les dents. D'où sa phrase :"la Guinée est dans un puits, il faut l'en tirer".

Où est donc parti tout cet argent? Le Général Sekouba Konaté n'est pas bête! Il sait que la Guinée est le seul pays au monde où le Président peut tout se permettre et s'en aller un beau jour sans avoir de compte à rendre. Et c'est ce qu'il a fait, en fabriquant de toutes pièces une société fantôme qui agit au nom d'une autre personne et lui rend directement des comptes: c'est ainsi que plusieurs projets-écrans ont été montés, juste pour qu'il se remplisse les poches. Ce n'est pas pour rien qu'il était si silencieux dans son coin: c'est parce qu'il avait autre chose à faire!

Cet argent est-il récuperable? Là est toute la question: des pistes à explorer pourtant: engager officiellement un audit financier général de la transition en excluant personne, ou alors convoquer tous les acteurs de cette transition (encore en cours), pour des explications formelles devant une commission: cette deuxième piste de solution a été proposée par l'ancien N°2 de la transition, Tibou Kamara, ex tout-puissant Ministre d'Etat Sécrétaire Général à la Présidence de la République, mais sur un ton de colère.

Tibou a déclaré au micro de nos confrères de Africable, sur la question de la gestion financière de la transition, que si le Professeur Alpha Condé estime que la transition a été une hécatombe financière, pourquoi s'être alors entouré de certains Ministres qui étaient encore là pendant la transition? "On ne peut pas vouloir d'une chose et son contraire", a t-il ajouté, avant de conclure que si Alpha Condé n'est pas content de cette gestion financière, qu'il "convoque alors le Général Sékouba Konaté"!

Alia Marco Camara, 64536163
factuguinee.com aliamarco2001@yahoo.fr

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top