A Boké, un jour d’accalmie dans la ville ce lundi, après une semaine de troubles

ACTUALITE 0

La ville minière de Boké traverse une nouvelle crise, depuis l’entame de la semaine dernière avec de nouveaux dégâts et des pertes en vie humaine. Les autorités locales et les responsables d’EDG, à cheval depuis l’entame des violences, ont, apparemment, trouvé des voies et moyens pour ramener le calme dans la ville.
Trois groupes électrogènes ainsi que trois transformateurs ont été acheminés dans la ville de Boké, pour régler la crise d’électricité. Selon nos informations, les techniciens étaient à pied d’œuvre pour l’interconnexion de ces groupes, chose qui a bien réussi, puisque Boké a été illuminé dans la soirée. Depuis ce lundi matin, une ambiance morose est constatée, la vie reprend sa cour normale avec la circulation des motos, des voitures et autres engins qui a repris timidement.
Les barrages installés sur les différentes artères du centre ville, par des jeunes extrêmement nerveux, ont finalement été dégagé, après le retour du courant. Au regard du caractère violent des manifestations de ces derniers jours, certaines autorités parlent d’infiltration.
De 19 heures à 6 heures 30, la ville est desservie en courant électrique, c’est l’assurance que donne la société EDG aux populations de Boké.

SOW Ousmane2 Pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top