CENI : un nouvel outil d’enregistrement électronique des listes de candidatures en expérimentation, le président du PPD apprécie...!

ACTUALITE 0

La commission électorale nationale indépendante a procédé le mardi 7 novembre à la présentation officielle de la solution de gestion électronique de candidatures aux élections communales de 2018. Ce nouveau projet de l’OGE guinéen représenté par l’application de données SOLGE est conçu dit-on pour gérer de façon fiable et sécurisé les dossiers de candidature aux prochaines échéances électorales. La cérémonie a mobilisé les acteurs de la CENI et les représentants des partis politiques.
En effet, la présentation de cette nouvelle procédure d’enregistrement des candidatures est installée à partir des ordinateurs de l’institution électorale où tous les démembrements des différentes localités de la Guinée sont inscrits.
Du coup, c’est dans le souci de moderniser le traitement de données et la gestion des candidatures reçues avant la date des élections communales prévue pour le 4 février 2018 que SOFT DEV-Guinée qui est une structure de droit guinéen à développer des applications en collaboration avec la CENI, a développé l’application dénommée SOLGE, dont l’objectif est de résoudre les différentes fonctions. A savoir, la facilitation de la gestion des candidatures multiples, le traitement des données de candidats, la numérisation des documents de candidats et la génération des données pour la production des bulletins de votes dans un bref délai.
Pour le directeur des opérations à la CENI. Ce système témoigne la pertinence sur le niveau de préparatoire des élections communales et la transparence dans le processus. «La présente cérémonie témoigne la pertinence des activités inscrites au chronogrammes pour la tenue des élections communales dans un climat de paix. Nous avons la conviction que les échanges de cette cérémonie seront à la dimension de la place que vous accordez aux activités menées par la CENI liées à l’organisation de ces élections» a espéré Etienne Soropogui
Ce plan est à sa 1ère expérience. Cependant, le président de la CENI a dans son allocution d’ouverture rappelé d’abord les enjeux des élections communales avant d’inviter les uns, les autres à établir un climat de confiance sur cette nouvelle procédure électronique des listes de candidatures. «Cette vision nous permet d’assurer les élections transparentes dans un climat apaisé il est donc important pour les acteurs au processus électoral que vous compreniez tout le mécanisme de gestion de candidatures pour vous permettre de prendre à la base des dispositions qui sont les votre afin de donner à cette opération la fluidité que la CENI souhaite y imprimer» souhaite M. Salif Kébé.
Les partis politiques présents se sont également réjouit de cet outil. Le représentant de la mouvance présidentielle Mory Soumaoro précise «Nous avons été très séduit par la performance de la solution de gestion de candidatures c’est une expertise locale pour gérer la candidature». Du coté de l’opposition, cette initiative peut être un succès. «Je pense que le contexte déjà c’est quelques choses d’appréciables, il faut noter qu’il va dans le bon sens qui va dans le sens de la normalisation du processus électoral pour que désormais nous ne considérons pas les élections comme une bagarre rangée surtout entre l’opposition et la CENI» apprécie Aliou Condé le secrétaire général de l’UFDG.
Pour Elhadj Boubacar Diallo, le président du Parti pour la Paix et le Développement (PPD), « C’est une excellente chose dans cette période de mondialisation et de globalisation car, les outils électroniques, lorsqu’ils sont bien programmés sont infalsifiables. Toutes les données enregistrées laissent des traces et sont retrouvables avec la date d’enregistrement. Souhaitons que les acteurs impliqués dans la gestion des données jouent le jeu de transparence et de l’équité pour tous les protagonistes engagés dans les élections locales. »
Pour mieux s’adapter au menu de cette application, une session de 4 jours a été offerte aux acteurs du processus électoral à compter de la date du 8 novembre 2017.


Sow Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top