Espace FM vs HAC : Douche froide pour nos confrères, l’avocat a-t-il rangé le principe ‘’la forme commande le fond’’ ?

ACTUALITE 0

Le recours introduit le lundi 6 novembre par la Direction de la radio Espace devant la cour suprême pour ‘’excès de pouvoir’’ de la Haute autorité de la communication n’a apparemment été qu’une simple farce. Dans sa délibération du mercredi 8 novembre, la Cour suprême a débouté Espace FM dans ses intentions. Ce qui est, à ne pas douter, une véritable douche froide pour nos confrères
Seulement la direction n’entend pas s’arrêter là. Joint au téléphone ce matin, le directeur général du groupe Hadafo Médias Kalil Oularé a indiqué que leurs avocats ont repris le travail pour mieux se pourvoir afin d’introduire un recours en annulation comme la loi l’autorise dans les soixante jours suivants. Donc une procédure normale contrairement à celle utilisée le référé d’heure à heure en tenant compte de l’urgence. ‘’La cour ne s’est prononcée que sur la forme qu’elle a estimé qu’il y a un vice de forme donc le fond n’a pas été examiné’’ a relevé le DG d’Hadafo Médias avant de faire noter ‘’que le travail de nos avocats va dans ce sens pour mieux s’outiller’’. Ce qui sous entend que Maître Thierno Souleymane Baldé n’a su bien s’armer pour attaquer la décision de la HAC devant la haute juridiction compétente en pareil cas du premier et dernier ressort. Et pourtant, s’étonne l’avocat après l’arrêt de la cour suprême, la même cour avec pratiquement la même composition avait déclarée recevable la requête dans le cas du journaliste Mandjan Sidibé à l’époque journaliste à la radio Planète FM en juin 2013 dont l’émission et la radio ont été également suspendues. Où bien c’est parce que c’est Espace FM ? S’interroge Mohamed Mara, journaliste de ladite radio.
Cette saisine de la cour suprême fait suite à la décision de la HAC suspendant pendant sept (7) jours la radio Espace FM et l’ensemble de ses stations relais pour diffusion d’informations susceptibles d’atteinte à la sécurité nationale. Une décision de la HAC qui prend d’ailleurs fin ce jeudi 9 novembre mais qui aurait causé d’énormes préjudices financiers à la radio Espace évalués à des centaines de millions (contrats de publicité et autres). Pourvu que les annonceurs mettent cela au compte des cas de force majeure. C’est le mal qu’on puisse souhaiter à nos confrères.

Nous y reviendrons !

Sow Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top