La grève dans l’impasse: le Kountigui de la Basse Cote interpelle l’État !

ACTUALITE 0

Le très controversé kountigui ou doyen des sages de la basse côte, Elhadj Sékhouna Soumah, lors d’une sortie en marge d’une rencontre avec des journalistes, a appelé les grévistes à la retenue et l’État à prendre ses responsabilités vis à vis de la situation pour répondre aux revendications des enseignants.
« Il faut que le gouvernement arrête de nous faire souffrir. Il faut qu’il aide les enseignants. Depuis le 13 novembre, il y a la grève, ils ont dit que les syndicats ne se sont pas compris. Mais ce qu’on va dire au gouvernement, il faut qu’il œuvre pour réduire la souffrance des enseignants, il faut qu’il aide les enseignants, les enseignants n’ont aucune autre source de revenus, si ce n’est l’école. Disons aussi aux élèves d’arrêter de détruire les biens publics, qu’ils restent disciplinés!! » a interpelé Elhadj Sekhouna.
Le kountigui de la basse côte lance un appel au gouvernement pour l’augmentation des salaires des enseignants : « Pour le moment, je demande la retenue jusqu’à l’arrivée d’Alpha Condé. Affaire de syndicat, ce n’est pas l’affaire de partis politiques, ils doivent évoluer unanimement, la CNTG doit fournir des efforts pour la paix. Arrêter les syndicalistes n’est pas une solution mais ça engendre la révolte, ils ont demandé leurs droits… » regrette-t-il.

Sow Ousmane2 pour factuguinee.com
la grève dans l’impasse: le Kountigui de la Basse Cote interpelle l’État !
Le très controversé kountigui ou doyen des sages de la basse côte, Elhadj Sékhouna Soumah, lors d’une sortie en marge d’une rencontre avec des journalistes, a appelé les grévistes à la retenue et l’État à prendre ses responsabilités vis à vis de la situation pour répondre aux revendications des enseignants.
« Il faut que le gouvernement arrête de nous faire souffrir. Il faut qu’il aide les enseignants. Depuis le 13 novembre, il y a la grève, ils ont dit que les syndicats ne se sont pas compris. Mais ce qu’on va dire au gouvernement, il faut qu’il œuvre pour réduire la souffrance des enseignants, il faut qu’il aide les enseignants, les enseignants n’ont aucune autre source de revenus, si ce n’est l’école. Disons aussi aux élèves d’arrêter de détruire les biens publics, qu’ils restent disciplinés!! » a interpelé Elhadj Sekhouna.
Le kountigui de la basse côte lance un appel au gouvernement pour l’augmentation des salaires des enseignants : « Pour le moment, je demande la retenue jusqu’à l’arrivée d’Alpha Condé. Affaire de syndicat, ce n’est pas l’affaire de partis politiques, ils doivent évoluer unanimement, la CNTG doit fournir des efforts pour la paix. Arrêter les syndicalistes n’est pas une solution mais ça engendre la révolte, ils ont demandé leurs droits… » regrette-t-il.

Sow Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top