Violences post-électorales : appels à la responsabilité (une analyse de Abou Maco)

ACTUALITE 0

Les Guinéens étaient aux urnes le 4 février 2018 pour choisir leurs conseillers communaux. En dépit des insuffisances, la Guinée s’est dotée d’institutions qui le maintiennent et l’aident à cheminer sur la voie de la démocratie. La Guinée n’est la propriété privée de personne. Elle appartient à tous les Guinéens, ceux qui l’aiment vraiment et ceux qui veulent la construire. La Guinée a besoin de tous ses filles et fils pour son développement harmonieux. Personne ne saurait en être exclu.

Aux responsables religieux

Responsables religieux, assumez votre rôle de proclamer les valeurs morales et spirituelles à temps et à contre temps, aidant de vos conseils tous les filles et fils de ce pays, afin de chasser de leur coeur l’indifférence, l’égoïsme et le fanatisme. Tout en invitant les fidèles à faire preuve de tolérance, il vous revient à tous de veiller à ce que la religion ne soit pas utilisée à des fins politiques et partisanes.

Aux croyants

Afin que l’autorité puisse garantir une vie calme et paisible menée en toute piété et dignité, il est nécessaire qu’à tout moment, les croyants fassent des prières, des supplications, des actions de grâce pour les dépositaires de l’autorité ceux qui l’exercent aujourd’hui et ceux qui l’exerceront demain, sachant que toute autorité vient de Dieu à qui sont soumis ceux qui en sont investis pour lui rendre compte.

Aux hommes politiques

Aux hommes politiques : vous aimez vraiment ce pays et êtes conscients que son destin est entre vos mains ; ne cédez donc pas alors à la tentation de sacrifier son avenir sur l’autel d’ambitions personnelles, partisanes ou régionalistes.

Aux jeunes

Avec les adultes, vous êtes déjà le présent de ce pays et vous en êtes surtout l’avenir. Restez vous-mêmes et ne vous laissez pas récupérer et utiliser par des hommes aux projets trompeurs. Il y va de votre avenir. Ne l’hypothéquez pas. Même en cas de manifestation ne détruisez pas ce qui vous tient à coeur ou ce que vos prédécesseurs ont bâti au prix de lourds sacrifices. On ne détruit pas ce qu’on aime, juste pour assouvir sa colère ou son égoïsme d’un moment.

Aux femmes

Quant à vous les femmes, cette élection a constitué pour vous une heureuse opportunité de vous affirmer et de prendre votre place dans la gestion des affaires de l’Etat. Dépositaires et gardiennes de la vie, votre contribution active à la vie du pays apporte sa part d’humanisation à la société par les candidats (es) que vous avez choisis. Il vous faudra faire preuve de maturité pour stopper les velléités de violences post-électorales.

Aux travailleurs

Pour vous travailleurs, l’intérêt des élections est une chose évidente, vous qui luttez pour défendre et faire reconnaître vos droits. Par votre vote vous avez contribué à orienter l’avenir de votre pays pour plus de Justice.

Aux paysans

Quant à vous paysans, il ne faudrait surtout pas vous mettre à l’écart de cette action nationale de sensibilisation. Par votre vote, vous avez contribué à donner à la Guinée les dirigeants qu’il lui faut. Ne vous laissez donc pas tromper par ceux qui voudront utiliser et exploiter votre pauvreté.

Que Dieu bénisse la Guinée et garde les Guinéens toujours unis!

Abou Maco, Journaliste

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top