Manifestations à Conakry : deux médias privés victimes de violences !

ACTUALITE 0

L'information est tombée dans notre desk sous les coups de midi. Deux médias ont essuyé les violences en cours à Conakry. Il s'agit des locaux de la radio Espace FM sis à Matoto Kondébounyi et un véhicule de reportage du groupe de presse Evasion Guinée. Corolaire, sans le moindre doute, des manifestations sociopolitiques en cours ce lundi 12 mars 2018 à Conakry.
Pour le cas d’Evasion, notre rédaction a joint également N’Faly Guilavogui le rédacteur en chef dudit groupe. Confirmez-vous l’attaque d’un de vos véhicules ? ‘’Oui un de nos véhicules a été attaqué, saccagé et incendié au niveau de Constantin à Matam. Il y avait à bord six personnes qui partaient pour une série de reportages à Kaloum. Les agresseurs ont non seulement gâtés les équipements à bord mais ils ont incendié le véhicule’’ a-t-il témoigné. Que sont-ils devenus le personnel à bord du véhicule, lui a-t-on demandé. ‘’Il y a deux qui sont dans les mains de la gendarmerie et les quatre autres sont pour le moment sans nouvelle’’ a indiqué N’Faly Guilavogui. Est-ce parce qu’ils sont injoignables ou ils ne décrochent pas ? ‘’Vous savez en l’espèce c’est le sauve qui peut, donc pour le moment on a aucune nouvelle d’eux’’ a-t-il réagit avant de s’interroger sur les mobiles de cette attaque d’autant que, rappelle notre confrère, notre rôle est d’informer et en toute impartialité.

Ces attaques et bien d’autres comme celle subie par la radio Sabari FM en 2012 dont les locaux et équipements ont été complètement saccagés prouvent une fois encore que la presse n’est pas du tout en sécurité en Guinée.

Adama Bah pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top