Le président Alpha Condé visite trois unités industrielles de la périphérie de Conakry

ACTUALITE 0

Le président Alpha Condé a visité mardi 10 avril, trois unités industrielles situées dans la périphérie de Conakry. Il s’agit des usines Grands Moulins de Conakry (GMC), GI Ciment, situées dans la zone industrielle de Kagbèlèn dans la préfecture de Dubréka et les Moulins d’Afrique, située à Sonfonia, dans la commune de Ratoma.
Pour ce périple, le président Condé était accompagnés du ministre de l’industrie, des PME et de la Promotion du secteur privé, Boubacar Barry, du ministre conseiller spécial Tibou Kamara, du second vice-gouverneur de la BCRG, Baidy Aribot, de l’opérateur économique, Elhadj Bouna Keita et du DG de GHI, Ibrahima Capi Camara.
Partout où il est passé, le chef de l’Etat a été impressionné par la grandeur et la modernité des travaux réalisés dans des normes internationales.
Les usines Grands Moulins de Conakry et les Moulins d’Afrique sont spécialisées dans la fabrication de farine et de nourriture animale destinées aux bovins, aux ovins et aux caprins dans le cadre de la modernisation de l’élevage en Guinée.
« La Guinée est un pays d’élevage ; donc l’implantation de l’usine d’alimentation de bétails est fondamentale. On ne bénéficie pas dans la pratique de l’élevage parce que nos vaches sont maigres avec leur poids qui dépasse rarement 150 kilos. Grâce au Maroc, nous allons commencer à expérimenter l’insémination à partir du mois de juin. Le veau qui va naître pèsera 500 kilos au lieu 150 kg. Ainsi, la vache qui donne trois litres de lait, donnera désormais 10 à 12 litres de lait. C’est pour cela, on a besoin aussi de l’alimentation des bétails pour moderniser notre élevage (…) », a déclaré le président Alpha Condé.

Avec ces deux usines produisant de la farine de bonne qualité, Alpha Condé est rassuré que les populations guinéennes seront désormais servies en pains de bonne qualité.
« Les usines sont de la dernière génération. Elles produisent de la farine de bonne qualité, cat tout est automatique. Il n’y a pas de poussière. Cela permet d’avoir un produit propre. Il y a aussi la qualité et le respect des normes environnementales. Cela est extrêmement important. Ce qui nous permet d’avoir de bons pains. Avec ces usines, on peut non seulement faire des pains de toute qualité, mais aussi on peut faire des gâteaux. Et pour ça, on aura plus besoin d’importer de la farine », a indiqué le chef de l’Etat.

Dans la même optique, Alpha Condé a promis d’aider les femmes à avoir moins de difficultés dans l’acquisition de poulets.

« On va bientôt vendre aux femmes un poussin à 1 000 GNF, au bout de 35 jours, ce poussin deviendra un poulet de 2 kilos qui coûtera 20 000 GNF. Nous allons également faire des fermes à Farmorya, où on aura au moins 400 vaches pour que le Gouvernement même fasse l’insémination, en vue d’encourager les paysans pratiquant l’élevage (…) », a-t-il déclaré, annonçant la création prochaine d’une banque d’accompagnement des éleveurs, afin d’avoir des crédits pouvant les conduire vers l’autosuffisance.

Au terme de son périple sur les sites des trois unités industrielles, le président Alpha Condé a annoncé la tenue, pendant le mois de juin prochain à N’Zérékoré, de la « journée nationale du paysan ».


Adama Bah pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top