Comité de suivi des accords politiques: des partis politiques à tour de rôle chez Bouréma Condé, certains griefs sont déjà reçus !

ACTUALITE 0

Finalement, ce mardi 10 Avril 2018, marque le jour où les formations politiques vont déposer leurs griefs liés aux contentieux électoraux signalés par l’opposition Républicaine et l’UFR de Sidya Touré. Comme annoncé dans un précédant article, le département piloté par le général Bourema Condé a déjà entamé ses consultations avec les différentes formations politiques, a constaté sur place un de nos reporters.
C’est L’UFR en première qui s’est pointée au ministère de l’administration du territoire avec plusieurs revendications en main. C’est Mr Boubacar Barry, vice-président du parti dirigé par le haut représentant du chef de l’Etat qui a déposé les plaintes concertant 11 communes urbaines et rurales du pays au niveau de la commission élections.
Lors de cette rencontre, il a tout d’abord été question, d’enregistrer les griefs des formations politiques au niveau de certains fichiers qu’on les a présenté.
Après l’Union des Forces Républicaines, les deux grands blocs politiques sont aussi attendus. L’arrivée d’une délégation de la mouvance présidentielle et une autre de l’opposition républicaine était annoncée.
Selon nos informations, plusieurs échelons sont affichés devant les partis politiques. A tour de rôle, ils doivent d’abord déposer leurs griefs, après l’enregistrement au niveau de la centralisation, l’information sera remontée à la commission chargée des contentieux électoraux, pour que cette dernière évalue les revendications des uns et des autres, pour enfin inviter une nouvelle session du comité de suivi.
Il faut rappeler que l’opposition Républicaine elle aussi conteste les résultats de 12 communes rurales et urbaines du pays.

A suivre… !

Daouda Camara pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top