Plainte de balai citoyen contre Rachid N’Diaye : Pourquoi le ministre n’ira pas devant le juge ?

ACTUALITE 0

Le vendredi dernier en conférence de presse, la cellule Balai citoyen avait laissé entendre avoir saisi le procureur de la République pour l’ouverture d’une information judiciaire contre Sékou Souapé Kourouma membre du bureau politique national du RPG Arc-En-Ciel (parti au pouvoir) et contre Rachid N’Diaye ministre de la communication. L’ONG reproche à ces messieurs la tenue des propos à caractère haineux et discriminatoire.
Pour le cas du ministre N’Diaye c’était sur le plateau d’une chaine de télévision française où il a déclaré que l’opposition compte des ‘’groupuscules armés’’ qui tuent et violentent lors des manifestations politiques à Conakry. Il n’en a pas fallu plus pour irriter les opposants au régime de Conakry et des activistes de la société civile. Peut-il être entendu par le juge ? Rien n’est sur d’autant qu’un privilège de juridiction est accordé au Président de la République et aux ministres dans l’exercice de leurs fonctions qui ne peuvent être jugés, pour crimes et/ou délits, que par la Haute cour de justice conformément à l’article 118 de la constitution.
Par contre explique le juriste Mamady 3 Kaba invité de nos confrères de Sabari FM, « avec le caractère imprescriptible de la cour, cette même affaire si les faits à lui reprocher sont fondés et aussi tenus dans l’exercice de ses fonctions de ministre peuvent le rattraper ». Quant à la mise en examen s’il doit avoir poursuite, précise le juriste, elle ne peut être faite que par un dixième des députés suivie d’un vote à l’assemblée pour l’accusation à la majorité des 3/5ème des députés. Ce qui sous-entend que l’acte posé par le balai citoyen n’est autre qu’une démarche dissuasive.
En un mot ou en mille, il faut reconnaitre que depuis l’enclenchement de cette démarche, la parole publique s’est en peu moralisée. D’autres qui ne sont pas des ministres ont déjà senti la rigueur de la loi. C’est le cas des communicants de RPG Arc-En-Ciel et de l’UFDG placés tout récemment sous mandat de dépôt.

SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top