Passation de témoin : Oyé Guillavogui a été installé dans ses fonctions !

ACTUALITE 0

Oyé Guillavogui, le nouveau ministre de l’environnement a été officiellement installé dans ses fonctions de ministre de la République ce mercredi 06 juin à son département après tant de polémiques et d’indignations sur sa nomination à ce poste qu’il qualifie de stratégique. En remplacement de Roger Patrick Millimono à la tête de ce ministère, l’ancien ministre des transports a tenu un discours plutôt rassembleur devant les cadres du département qu’il a désormais la lourde tâche de conduire.
En présence du secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissi Camara, le ministre d’Etat en charge de l’environnement, des eaux et forêts a indiqué dans son intervention, que c’est un plaisir pour lui en l’espace de 10 ans, de diriger plusieurs départements ministériels et être face à une nouvelle équipe.
Les commentaires étaient nombreux qu’il n’a pas raté de remercier le chef de l’Etat Alpha Condé et son tout nouveau PM, Ibrahima Kassory Fofana, de l’avoir permis de réintégrer cet autre gouvernement, qualifié par un grand nombre d’observateurs, « de gouvernement de dernière chance».
Oyé Guillavogui, puisque c’est de lui qu’on parle, alors qu’il était accompagné de sa communauté à l’occasion de cette passation de service, pour démontrer aux cadres du département de l’environnement qu’il est lui aussi populaire, a bien tendu la main à sa nouvelle équipe, pour dit-il, relevé ensemble les défis qui les attendent.
Et il s’avère que dans sa ligne de mire, le ministre d’Etat, Guillavogui veut passez maintenant aux choses sérieuses, en résolvant les problèmes liés au secteur de l’environnement guinéen. La salubrité à laquelle font face les guinéens, serait sa première bataille, puisqu’à l’entendre, la Guinée figure parmi les pays au-dessous du Sahara les plus sales.
C’est bien d’avoir de grandes initiatives. Mais avant d’engager des projets, les guinéens ont besoins de voir les audits sur les raisons des arrêts de la Sotelgui, (l’ancienne société de téléphonie publique), les bus offerts par la Chine (SOGUITRANS), et pourquoi ceux offerts par la Turquie ne sont toujours pas mis à la disposition de nos pauvres populations ?
Courant sa gestion au ministère des transports, entre crises et promesses, l’on ne sait pas vraiment entre ses deux, quel fut le facteur qui a de plus désenchanté le peuple. L’annonce de la nouvelle compagnie aérienne en est une parfaite illustration, sans oublier la reconstruction de nos aérogares ! Les promesses étaient tellement nombreuses qu’on ne savait à quoi se fier. Finalement, aucune n’a été réalisée.
Pendant ce temps, le ministre entrant de l’environnement, des eaux et forêts se veut également réformateur. Il reconnait que nos cours d’eaux sont complètement secs, d’autres sont d’ailleurs taris selon lui, et on ne respecte plus la forêt, raison pour laquelle l’on constate des reboisements partout dans le pays. C’est pourquoi, Oyé Guillavogui dit tendre la main aux cadres du département qu’il a la charge de conduire jusqu’en 2020, pour une gouvernance parfaite.
Dans un passé récent, les guinéens ont retenu du ministre Oyé Guillavogui une gestion catastrophique, non seulement au cours de ses passages aux ministères des postes et télécommunications et de l’information, mais aussi des transports. Cette fois, son patron Alpha Condé le propulse à l’environnement, aux eaux et forêts. Un poste qu’il a lui-même choisi, après avoir renié celui de l’élevage.
Monsieur le ministre, les guinéens vous observe encore !

SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top