Rencontre Ministre de l’information et les responsables de médias : Amara Somparé se veut rassurant !

ACTUALITE 0

Le nouveau ministre de l’information et de la communication poursuit sa série de prise de contacts au près des professionnels de la presse. Après les médias d’État, Amara Somparé s’est entretenu ce lundi 11 juin 2018 avec les associations de presse à Coleah. Au menu de la rencontre, parler des difficultés auxquelles les hommes de medias sont confrontés.

Au nom des associations de presse, Amadou Tham Camara a tout d’abord souhaité bonne chance au ministre dans ces nouvelles fonctions, avant de revenir sur les attentes de la presse guinéenne. Dans son discours, il fait part des préoccupations majeures des journalistes notamment la construction d’une maison de la presse digne de nom à l’image d’autres pays comme le la Côte d’ivoire, le Sénégal. Selon lui, le coût de location de cette maison de presse de Guinée passe aujourd’hui de 8 millions à 20 millions de fg.
En prenant la parole, le nouveau ministre a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence en la mémoire de Mohamed Koula Diallo, journaliste tombé sur le champ dans l’exercice de sa fonction. Il a ensuite salué le travail abattu par les journalistes guinéens dans le but d’informer convenablement la population guinéenne. Dans son intervention, le ministre Somparé a évoqué la mise en place d’un Cadre de concertation permanent qui va servir de lieu de dialogue entre les journalistes et les autorités en charge de la communication. C’est ce cadre oû il va également falloir discuter le nouveau code de la presse.

Pour finir, le nouveau locataire du département de la communication a réitéré l’engagement du gouvernement à mettre les journalistes guinéens dans de bonnes conditions.

SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top