Grève des greffiers:5 frondeurs suspendus exigent la démission du ministre !

ACTUALITE 0

La grève des greffiers lancée le 8 juin dernier prend une autre tournure. Alors que les frondeurs comptaient poursuivre leur mot d’ordre de grève, ils ont été suspendus de leur fonction par le ministre Cheick Sacko. Dans un arrêté dont une copie est parvenue à notre rédaction, le garde des sceaux certifie sa décision.
Interrogés sur la question, les intéressés dénoncent un abus et ont déjà consulté un avocat pour attaquer la décision devant la cour suprême. « Cette décision du ministre est illégale. Dans les conditions normales, c’est le comité paritaire qui devrait se réunir pour statuer sur quelconque sanction des grévistes. Ce qui n’a pas été fait. Comme le ministre vient de nous suspendre, on lui demande de démissionner », a soutenu Tamba Ouendeno, l’un des signataires de la pétition.
Joint au téléphone, le conseiller en charge de la communication du ministère de la justice lui dit que l’arrêté de Cheick Sacko est bel et bien fondé. « Il n’ ya pas eu vice de procédure en la matière. Ils ont été suspendu de leur fonction pour usurpation de l’association des greffiers afin d’obtenir des signatures de leurs pairs. C’est illégal ce qu’ils ont fait, c’est ce qui motive la décision du ministre de la justice », a répliqué Sékou Keita.
Pour rappel, depuis le 8 juin dernier les greffiers ont lancé une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire.

A suivre… !

Daouda Camara pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top