Attendu très bientôt à Conakry : le Roi du Maroc risque-t-il d’annuler sa visite après le ‘’vote négatif’’ d’Antonio ?

ACTUALITE 0

De sources proches des milieux marocains en Guinée, le souverain chérifien Mohamed VI, est attendu à Conakry ‘’dans moins de deux semaines’’. Le Roi du Maroc doit séjourner dans la capitale guinéenne dans le cadre d’une tournée africaine comme il en a d’ailleurs l’habitude depuis quelques années.

Cette autre visite de Mohamed VI à Conakry, s’inscrit bien évidemment dans le sillage du renforcement de l’axe Rabat-Conakry. Il faut dire que si elle a lieu dans une quinzaine de jours, elle permettra au souverain marocain, qui sera accompagné d’une brochette de ministres, de procéder à la remise de certaines infrastructures réalisées sur financement du Royaume chérifien.

Seulement, voilà que cette visite est annoncée en pleine crise, ou tout au moins, en plein émoi suscité par le vote de la Guinée pour le trio USA-Mexique-Canada, lors de la désignation du pays organisateur de la Coupe du Monde 2026. Ce vote intervenu le mercredi 13 dernier, par le biais d’Antonio Souaré, le président de la Féguifoot, a pris des tournures d’incident diplomatique larvé entre le Maroc et la Guinée. A telle enseigne que le Conseil des ministres de ce jeudi 14 juin, s’y est penché, expliquant que la fibre panafricaniste de la Guinée et de son actuel président, les a toujours amenés à voter pour les pays africains.

Pour l’heure, il n’est pas sûr que les explications d’Antonio Souaré, qui n’exclut pas un problème lié au vote électronique, suffise à calmer le traditionnel partenaire marocain. Le camp d’Antonio Souaré en veut pour preuve les plaintes similaires du Liban et du Brésil, qui s’avouent grugés par les résultats du vote publiés par la FIFA, contraires à leurs différents choix. Alors, à qui la faute ?

Toujours, est-il que, pour l’heure, la confusion persiste en Guinée. Même, à sa décharge, le président de la Feguifoot rappelle à satiété qu’il ne saurait être un des ambassadeurs de la candidature du Maroc, et tourner casaque pour ensuite jeter son dévolu sur le trio nord-américain.

Quoiqu’il en soit, l’ombre de ce ‘’vote de la trahison’’, risque de planer sur cette visite, si elle était maintenue pour avoir lieu dans une quinzaine de jours. Attendons de voir.


Focus de factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top