Le PM Kassory au siège du RPG : « Nous avons entrepris des démarches avec les autres partis d’opposition, nous revenons à la maison mère, le RPG… »

ACTUALITE 0

Le Premier Ministre guinéen, garant du dialogue social, Ibrahima Kassory Fofana, était ce lundi 18 juin 2018 au siège national du rassemblement du peuple de Guinée, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, notamment, le ministre d’Etat, chargé de la défense nationale et des affaires présidentielles, Dr Mohamed Diané, et le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Condé. Au menu de la rencontre, présenter aux cadres du parti au pouvoir sa politique de développement centrée entre autres sur la paix, l’entente et la promotion du dialogue social.
« Cet agenda est complexe parce qu’il nous interpelle sur plusieurs formes. Malgré les progrès, beaucoup de choses s’attardaient. Le président attend que le nouveau gouvernement livre des résultats, pour que les progrès condé enregistrés aujourd’hui, en termes macroéconomique, puissent se traduire dans la réalité quotidienne des guinéens, dans les foyers des guinéens, dans les familles des guinéens, au niveau de chaque individu, en termes de soulagement par rapport à la cherté de la vie, en termes d’emploi pour cette jeunesse un peu dans le désespoir, et en termes de création d’un cadre de vie beaucoup plus propre », énumère le patron du palais de la colombe devant plusieurs caciques du parti au pouvoir.

Mais pour cela, Kassory Fofana dit avoir besoin de paix, et d’ailleurs, c’est le sens de sa démarche. « Nous avons entrepris des démarches avec les autres partis d’opposition, nous revenons à la maison mère, le RPG(…) c’est plus qu’une visite de courtoisie, c’est une visite de travail, pour que nous recueillons auprès de la direction national, les orientations, les directives, qui souhaiteraient pouvoir donner à la mission du gouvernement pour conforter l’action du président de la République, dans la gestion des affaires de la Guinée » lance-t-il.

Lors de cette rencontre, la question liée au problème du contentieux électorale né des communales dernières n’a pas été soulevé. Pourtant, l’Opposition Républicaine menace de reprendre la rue dans les semaines à venir, si toutefois leurs revendications ne sont pas prises en compte. Mais pour le premier vice-président à l’Assemblée nationale, l’honorable Saloum Cissé, c’est la direction nationale du parti qui s’en charge de cette question.
« Le dialogue politique c’est la direction nationale qui doit se réunir, lui faire des propositions. Alors ce débat-là, ne peut pas être un débat ouvert ici. Cette prise de contact, c'est tout juste pour qu’il nous donne les grandes de sa politique générale. Alors c’est ce qui fut fait. Mais pour ce qui concernent les différentes revendications, nous allons essayer de se rencontrer pour camper les grandes lignes, dans un mémo qu’on va lui déposer.», déclare le parlementaire.

A suivre… !

SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top