Examens nationaux: le MENA prend de nouvelles dispositions !

ACTUALITE 0

Les examens nationaux sessions 2018 débutent ce mercredi 20 juin 201 en guinée avec l’entrée en 7ème année. Après un changement de calendrier, nombreux sont des analystes qui critiquent le nouvel emploi tel que proposé par le département de tutelle. A en croire celui-ci, le chronogramme proposé est bien réfléchi et obéit au principe de la réglementation en vigueur et que tout serait prêt pour le bon déroulement de ces examens.
Dès son sortir de son premier conseil des ministères, le nouveau ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a revu le calendrier des examens nationaux. Cette décision qui viendrait du haut sommet de l’Etat a été mal perçue par l’opinion publique guinéenne. En tentant de rassurer celle-ci, le porte-parole dudit département, Ansa Diawara énumère les raisons de cette décision majeure.
« Premièrement, c’est pour permettre aux élèves et enseignants de bénéficier des trois mois de vacances et ensuite nous permettre également de procéder à la formation des formateurs. Cette dernière chose est très importante pour nous car, elle permet au département de participer activement à la formation des enfants en réformant le niveau de leurs enseignants », explique-t-il.
Pour ce qui est de la bonne tenue de ces examens, le porte-parole du MENA affirme que tous les dispositifs sont arrivés à destination. Les centres, le personnel, tout à été mis en place et passé au peigne fin pour la bonne tenue de ces examens. Il n’y pas lieu donc de s’inquiéter, assure-t-il.
« Nous sommes rassurés de la disponibilité des centres, de la logistique mais aussi de la ressource humaine. À l’heure qu’il fait, les produits pharmaceutiques sont en place, les cahiers de brouillon, les feuilles d’examens, tout est en place. Je vous confirme encore une fois qu’on vient de tenir l’atelier préparatoire des examens nationaux de deux jours pour régler les dernières situations en vue. Il est ressorti que tout est arriver à place. A l’heure qu’il fait, je n’ai pas connaissance qu’un centre soit en manque de quelque chose », insiste le porte-parole du MENA.
Cette année, 462406 candidats affrontent les différents examens nationaux dont 171779 filles sur toute l’étendue du territoire national. Ce mercredi 20 juin, le certificat d’études élémentaires commence avec 217233 candidats dans l’ensemble soit 80759 filles.
Au SLECG qui dit ne pas être associé aux ateliers de préparation, le porte-parole du MENA leur demande d’attendre peut être qu’ils le seront pour les deux prochains examens, c’est à dire le BEPC et le BAC.

SOW Telico pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top